Participation des jeunes à la gouvernance locale et la consolidation de la paix, les dés sont jetés 

Print Friendly, PDF & Email

Le Maire de la Commune de Matoto Mamadouba Tos Camara a reçu ce vendredi 24 juillet 2020, le Coordinateur Résident du système des Nations Unies en Guinée accompagné de la Représentante de l’UNFPA, du Coordinateur National du Fonds de Consolidation de la Paix et du Conseiller Principal du Ministre de la Jeunesse. C’était dans le cadre du Projet d’appui à la participation des jeunes hommes et des femmes à la gouvernance locale dans 20 communes les plus conflictogènes de la Guinée. L’objectif du projet vise non seulement à soutenir la prise en compte des préoccupations et besoins spécifiques des jeunes dans les PDL et les PAI mais aussi à engager les jeunes, à travers les conseils locaux de jeunes, et les autorités locales dans un processus de dialogue inclusif pour répondre aux causes des conflits, consolider la paix, la cohésion sociale et créer les bases pour une gouvernance locale transparente, inclusive et effective.

Initié par le gouvernement guinéen, ce projet est financé par le Fonds de Consolidation de la Paix avec une enveloppe de 1million 442 mille 360$ US et mis en œuvre par 3 agences du SNU : UNFPA, UNICEF, UNESCO et quatre ministères MJEJ (lead) MATD, MCUN, MASPFE.

Dans son allocution, le Maire de la Commune de Matoto, Monsieur Mamadouba Tos Camara, s’est réjoui du soutien du Fonds des Nations Unies pour la population tout en remerciant le Président de la République, S.E Pr Alpha Condé et son gouvernement pour les efforts consentis dans le cadre de l’employabilité et la mise en place des organisations capables de défendre la cause des jeunes partout où le besoin se fera sentir.

En plus, il en a profité de l’occasion, pour exhorter les partenaires présents, à se joindre à l’équipe communale pour contribuer à la mise en œuvre de son Plan de Développement Local (PDL) qui constitue le cadre de référence pour tout investissement dans la Commune.

Pour terminer, cet atelier d’échanges fut une opportunité pour le Conseil Local des Jeunes d’exposer les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’accomplissement de leur mission, et cela leur a permis de faire des recommandations objectives et conséquentes auprès des autorités locales et des partenaires pour la consolidation de la paix et la quiétude dans notre pays.

Maciré Camara

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.