Passage de Kassory à l’Assemblée, le 7 avril: « il va dérouler son programme, nous allons lui poser des questions» (Makanéra)

Print Friendly, PDF & Email

L’ancien ministre de la Communication et président du parti FND, actuellement député à l’Assemblée nationale, Alhousseiny Makanéra Kaké, était ce lundi 5 avril 2021, dans l’émission ‘’Mirador’’ de la Radio FIM FM. Il a profité de cet entretien pour parler de plusieurs sujets brûlants de la nation, notamment, le passage du PM Dr Ibrahima Kasssory Fofana à l’Hémicycle le 7 avril prochain, le climat “délétère” entre le Président Alpha Condé et son Premier ministre, la détention prolongée des leaders politiques et l’empêchement de Cellou Dalein Diallo de voyager. 

À la question de savoir si des parlementaires pourraient sanctionner Kassory négativement par un vote lors de son passage à l’Hémicycle, M. Kaké dira ceci : « C’est vous qui m’informez qu’il y aura vote. Moi, tout ce que je sais, c’est une déclaration de politique générale, suivie des débats. Moi j’ai le chronogramme. Et le chronogramme que j’ai c’est une déclaration de politique générale suivie des débats. Parler de vote, ça, je ne suis pas au courant. Je ne pense pas, j’ai regardé la constitution, je ne vois nulle part qu’une déclaration de politique générale en Guinée est suivie de vote. Moi je n’en ai pas vu. » Et de poursuivre en ces termes : « On attend Kassory dans un esprit de joie, de convivialité. On lui demande même d’être ce jour-là pour conférer tout le caractère solennel, de porter nos écharpes pour recevoir le Premier ministre et son gouvernement. Ce que je vais vous dire, le gouvernement doit jouer pleinement son rôle et avoir l’appui, la solidarité de l’Assemblée. Mais l’Assemblée aussi est obligée de jouer son rôle. Et notre rôle, c’est quoi ? C’est de pouvoir contrôler les actions du gouvernement, parce qu’aujourd’hui, ce que les gens doivent comprendre, soutenir le gouvernement ne veut pas dire tout doit passer comme une lettre à la poste. C’est de faire en sorte que ce que eux, ils ne peuvent pas voir, ce qui ne va pas dans le sens du gouverner autrement, que nous, nous puissions voir et corriger. »

Plus loin, pour finir, M. Alhouseiny Makanera Kaké a fait ce rappel : «  Nous allons d’amélioration en amélioration. Donc, quand le Premier ministre va passer, il va dérouler son programme, nous allons poser des questions conformément à ce qu’il va nous dire. »

Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.