Pépé Francis Haba sur le coup d’Etat en Guinée: « Je pense qu’il faut rendre gloire à Dieu de nous avoir débarrassé d’un tel président »

Print Friendly, PDF & Email

Le président de l’Union Guinéenne pour Démocratie et du Développement (UGDD) prenant part ce mardi 14 septembre, à la rencontre entre le comité national du rassemblement et du développement (CNRD) et les leaders politiques s’est prononcé sur le coup d’État qui a renversé Alpha Condé.
Pépé Francis Haba estime qu’il faut rendre gloire à Dieu d’avoir débarrassé la Guinée d’un tel président.
« Alpha Condé était complètement déconnecté des réalités du pays. Pourquoi ? Parce qu’il se dis toujours populaire et il va jusqu’à dire c’est les femmes qui ont payé sa caution et lui il ne voulait pas obtenir un 3ème mandat alors qu’il y a eu des centaines de morts pour cette réforme constitutionnelle. Je pense qu’il faut rendre gloire à Dieu de nous avoir débarrassé d’un tel président », s’est-il réjouit.
Quant à la concertation qui s’ouvre ce mardi, le président de l’UGDD demande aux différents partis politiques d’adresser un mémorandum avec des propositions concrètes au CNRD.
« Ce que je demande aux partis politiques, c’est d’adresser un mémorandum au CNRD avec des propositions concrètes… Aujourd’hui cette organisation n’a pas été à la hauteur. La presse est bousculée, nous les leaders de partis politiques, difficilement nous avons nos cartes pour accéder à la salle il faut se battre », déplore l’opposant.
Pour la transition qui s’annonce, Pépé Francis Haba dira : « Il faut faire attention pour ne pas donner carte blanche à une longue durée de façon à ce que les militaires puissent s’éterniser au pouvoir. Il faut avoir une durée de façon à ne pas se précipiter, il faut donner un temps nécessaire pour toute élection et d’avoir une CENI qui reflète la classe politique actuelle en permettant à notre pays d’amorcer le chemin du développement, parce qu’on a beaucoup souffert »

Mamadou Yaya Barry
622 26 67 08

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.