Pétroles: Cellou Dalein demande au gouvernement de ramener le prix du litre à 5000 fg

Print Friendly, PDF & Email

Le bras de fer entre pouvoir et opposition en pleine crise du coronavirus pourrait se transporter en terrain économique. Le chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo a rappelé mardi au gouvernement que le prix mondial du baril de pétrole a diminué à moitié, lui demandant de ramener le prix du carburant à 5000 francs guinéens pour respecter le principe de flexibilité.

La semaine dernier, le CNOSCG de Dansa Kourouma avait adressé un courrier au Premier ministre pour lui demander de respecter le principe de flexibilité conformément aux accords signés entre le gouvernement et les forces sociales. Une demande qui n’est pas restée sans réponse de Kassory qui a aussitôt instruit les ministres de l’Economie et du Budget de statuer sur le prix du carburant à la pompe.

Selon l’AFP, les prix du pétrole se sont effondrés lundi, suivant la chute des marchés financiers face à l’aggravation de la crise liée à la pandémie de Covid-19. Le prix du baril de WTI, référence aux Etats-Unis, a chuté à environ 20 dollars le baril, tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord était de moins de 23 dollars, des niveaux plus vus depuis le début des années 2000.

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!