Pita : le député sortant Diouldé Sow en conflit avec les membres de la fédération UFDG 

Print Friendly, PDF & Email

Le député sortant de la circonscription de Pita, ville de la Moyenne Guinée, qui tente désespérément de se faire réélire, n’est pas en odeur de sainteté avec la fédération Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de la préfecture qui l’a plébiscité en 2013.

Mamadou Diouldé Sow qui est actuellement en campagne au compte des primaires pour la candidature aux élections législatives du 16 février prochain semble être en position de faiblesse face à ses adversaires internes Maladho Diallo et Elhadj Amadou Kansaghel. Cette position de Diouldé Sow est due à une ambiguïté dont il a fait preuve sur sa candidature.

Au début, selon nos informations, Diouldé Sow avait conclu un accord en disant qu’il ne se présentera pas au poste de député uninominal de Pita mais en contrepartie, il sera soutenu pour avoir la présidence du conseil régional de Mamou et c’est dans ce cadre qu’il a été élu comme conseiller à la mairie de Pita lors des communales du 4 février 2018.

Mais pourquoi Diouldé Sow est-il revenu sur cette décision ? Est-ce lié au fait que l’installation des conseils régionaux tarde à venir ?

Notre rédaction a tenté d’interroger le concerné mais qui n’a pas voulu se prêter à nos questions.

Ce qui est clair, c’est que la volte-face de M. Sow lui a valu une convocation par le bureau fédéral UFDG de Pita, convocation à laquelle il n’a jamais voulu répondre. Il nous demande de revenir le 31 février.

À l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), les consignes sont fermes : pas d’ingérence de la direction nationale du parti dans le choix des candidats à l’uninominal. Les primaires se déroulent dans chaque circonscription où il n’y a pas de consensus.

A Pita, la direction générale est obligée d’intervenir suite au refus de Diouldé Sow de répondre à la convocation de sa fédération et c’est dans cette optique que le coordonnateur national des fédérations de l’UFDG doit se rendre à Pita pour essayer de trouver un terrain d’entente.

Aux dernières nouvelles, on apprend que la fédération aurait rejeté les noix de cola que le député Diouldé Sow aurait déposé au président pour solliciter son soutien à l’occasion des primaires et menace de suspendre tout membre qui soutiendrait Diouldé Sow. Nous y reviendrons…

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.