Point de vue// Cellou Dalein et Cie risquent-ils gros en s’attaquant à la Russie, pays qui a fait ‘’élire’’ Trump ?

Print Friendly, PDF & Email

La Fédération de Russie est aujourd’hui capable d’imposer son homme à la tête de n’importe quel Etat de la planète. Le pays du téméraire Vladimir Poutine -chef d’Etat le plus influent du monde selon le magazine américain Forbes- l’a démontré récemment en faisant “élire” son homme (Donald Trump) à la Maison Blanche. En tout cas si l’on en croit les autorités et médias américains. Les pays européens, l’Allemagne et la France en tête, redoutent eux aussi les Russes qui ont signé de la plus belle manière leur come-back dans le concert des nations les plus puissantes du monde.

En Guinée, l’opposition républicaine dirigée par l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo -qui n’a pas encore cassé un œuf- continue de vilipender le diplomate russe Alexandre Bregadzé dont le seul crime aura été de donner son opinion sur un sujet d’actualité. Comme l’ont fait d’ailleurs par le passé plusieurs diplomates en poste à Conakry.

Les opposants Makanéra Kaké, Fodé Oussou Fofana et Ousmane Gaoual Diallo -touchés dans leur orgueil- accusent l’ambassadeur russe de s’être interféré dans la politique intérieure de la Guinée ! Ce dernier, rappelons-le, a simplement dit à l’opposition d’être responsable, en minimisant ses marches et villes mortes qui ont fait déjà assez de victimes. C’est tout! Et cela a beaucoup suffi pour que les lieutenants de Cellou Dalein Diallo montent sur leurs grands chevaux pour tenter de rappeler à l’ordre la Russie. Svp, la Fédération de Russie ! Nos courageux politiques ont même souligné que la Guinée de Sékou Touré est un Etat indépendant et souverain qui avait dit ‘’Non’’ en 1958 à la France. Nationalisme béat, quand tu nous tiens ! Mais ces ‘’braves’’ opposants ont de l’autre côté oublié de dire à l’opinion qu’ils font le tour des ambassades avec des clichés des manifestations sous les aisselles pour tenter d’influencer les rapports et espérer une condamnation du pouvoir par cette même communauté internationale à laquelle appartient la Russie.

Le côté très sérieux de la chose et qui ne fait pas du tout rire, c’est que la colère russe contre la Guinée ne fera que freiner le pays, petit poucet de la diplomatie internationale. Avoir donc Kremlin sur le dos, c’est comme valider une défaite en 2020.

Pour s’en convaincre, allez demander à Hillary Clinton si les Russes peuvent influencer une élection présidentielle…

Alors, à Dalein de calmer ses lieutenants qui sont encore trop fâchés…

Noumoukè S.

* Ceci est un point de vue, ça n’engage pas la rédaction de Mediaguinee

 

 

  1. Amadou Oury bah 2 ans il y a
    Repondre

    vraiment vous imaginez ce qui est inimaginable,pensez-vous que la Russie a besoin d’influencer la politique guinéenne, celà veut dire vs mettez les États-Unis et la pauvre Guinée dans un même lot pour les russes, c’est vraiment drôle mes chers collègues,

  2. Sylla 2 ans il y a
    Repondre

    Avec ou sans la Russie,avec ou sans la Mongolie,l’opposition negationiste incarnee’ par le parti ethnique ufdg ne viendra pas au pouvoir en Guinee’.
    Les Guineens n’accepteront jamais in pouvoir clanique ufdg dans ce pays.
    L’ufdg sera toujours contre’.

  3. Chatons la vérité 2 ans il y a
    Repondre

    Attention l’UFDG c’est seules les USA peuvent parler devant les russes.

  4. Cisse 2 ans il y a
    Repondre

    Les apprentis politiciens que sont cellou et sa suite doivent encore bien apprendre mais malheureusement ils refusent de le comprendre.Et pire ils inscrivent des jeunes dans l’ecole du desordre et de la délinquance !

  5. MANZO 2 ans il y a
    Repondre

    Malheureusement cette politique d’empêcher l’autre à gouverner par des manœuvres sataniques, laissera des traces très néfastes à la cohésion nationale de ce pays!
    Ce pays risque fort de végéter longtemps dans la stagnation par la faute de cette machination diabolique.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.