Police : 15 agents outillés en initiation et perfectionnement au sauvetage déblaiement

Print Friendly, PDF & Email

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection cCivile a procédé à la cérémonie de clôture ce vendredi 25 mars 2022 à Kagbelen, de la formation d’initiation et de perfectionnement au sauvetage déblaiement. Organisée du 28 février au 25 mars 2022 à l’Ecole Nationale de Police et de Protection Civile Kagbélen, cette formation s’inscrit le cadre du projet « Protection Civile en Afrique de l’ouest (PCAO) en guinée et conformément à la planification annuelle de formation de l’ENPPC en 2022, au titre de la coopération guinéo-française, des actions de coopération de protection civile en guinée au profil de la Direction Générale de la Protection Civile.

L’objectif est de renforcer les techniques de sauvetage, de commandement, de priorisation et d’anticipation tout en assurant la sécurité des intervenants et victimes à sauver.

Selon le directeur chargé de la formation, le commissaire divisionnaire Charles Théa, ce stage de formation dont la première étape s’était déroulé du 28 février au 11 mars avait trois (3) objectifs.

« 1. De constituer un vivier de futurs formateurs guinéens en sauvetage déblaiement pour appuyer les prochaines formations de ce module ; 2. D’annoncer la création d’une équipe spécialisée en sauvetage déblaiement ; 3. De mettre en œuvre pour la première fois, l’ensemble du lot sauvetage financé par la DCSD dans le cadre du projet protection civile en Afrique de l’ouest (PCAO) au profit de la direction Générale de la Protection Civile. La deuxième phase de la formation sur le sauvetage déblaiement qui se termine aujourd’hui, a débuté le lundi 13 au vendredi 25 mars 2022 avec 15 premiers meilleurs stagiaires sur les 28 stagiaires tous admis à cette seconde formation. C’est une phase de restitution technique certificative en terrain libre qui s’est déroulée en dehors du centre Kagbélen d’un jour et d’une nuit prêt de la CMIS 5 grâce à l’esprit patriotique de Monsieur Cheikh Tidiane Camara représentant la propriétaire de ce site et son gestionnaire Monsieur Mohamed Lamine Touré qu’ils en soient tous remerciés », a-t-il expliqué.

Remerciant le ministre de la sécurité et de la protection civile et les formateurs pour l’instruction obtenue, Siba Loua, a exprimé l’engagement des stagiaires de pratiquer et restituer dans les unités respectives ces nouvelles connaissances

« Nous mesurons bien les sentiments qui nous animent en cette fin de parcours de rude labeur. Cependant la digestion doit être rapide car le plus difficile commence. Il s’agira pour chacun de nous désormais de porter sa croix. La dignité et le sens de l’honneur doivent nous guider, soyons toujours en quête de savoir et de perfection car ce sont des valeurs qui vont concrétiser le succès de notre carrière. Bonne chance à tous », a-t-il déclaré.

Au départ 35, ils seront au final 15 agents retenus pour suivre la formation sauvetage déblaiement. Au nom du ministre, le Chef de cabinet a expliqué l’importance du renforcement de capacités des agents et cadres de la protection civile

« Chers participants, chers stagiaires, vous avez été nombreux vos résultats démontrent à plus d’un titre votre engagement et votre motivation pour vous améliorer dans vos tâches quotidiennes. Au départ 35 agents de la protection civile de la direction générale de la protection civile présenté à la présélection technique, 29 agents admis à la formation sauvetage déblaiement. 29 présentés aux évaluations techniques, pratiques et théoriques. 29 déclarés reçus au niveau initiation. 28 aptes à la formation perfectionnement, finalement 15 retenus pour suivre la formation sauvetage déblaiement. Alors qu’il me soit permis au nom du ministre de vous féliciter pour la qualité des résultats. Félicitations à vous et félicitations encore. J’espère que vous ferez bon usage de ce stage de formation qui est très important pour le travail de tous les jours pour assurer la sécurité, la protection des populations. Vous êtes chargé de garantir, d’apporter protection et assistance aux populations face aux risques et catastrophes de toutes natures. Cette protection et assistance requiert de la compétence, du savoir-faire mais aussi du savoir-être qui s’acquiert généralement par le renforcement des capacités dans le cas présent de la formation », a lancé Ibrahima Sory Touré à l’endroit des bénéficiaires.

La cérémonie a pris fin par une remise de satisfecit aux différents bénéficiaires.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.