Popodara (Labé) : un jeune tue son ami à coup de poignard pour un million fcfa 

Print Friendly, PDF & Email

Un meurtre s’est produit dans la sous-préfecture de Popodara, préfecture de Labé dans la nuit de jeudi à vendredi 24 juillet 2020. Selon le Sous-préfet, c’est suite à une bagarre entre deux jeunes originaires de la préfecture de Tougué, dont les identités sont pour le moment inconnues que l’un d’entre eux a poignardé son ami, avant de tenter de l’égorger à cause d’un million de Fcfa. Transporté d’urgence à l’hôpital régional de Labé, la victime a succombé à ses blessures aux environs de 02 heures du matin.

« C’est dans les bandes de 22 heures qu’un jeune a été poignardé par son copain. Ils sont tous de Tougué, la victime est de Kölèh, son bourreau de Tangaly. Ils étaient venus à Popodara pour une activité que j’ignore, sur le chemin du retour à 3 km de Popodara comme la victime détenait de l’argent, environ 1 million de Fcfa, son ami a pris un couteau qu’il détenait il lui a perforé le ventre. Il a voulu l’égorger mais il lui a coupé une partie du coup. Lorsqu’on m’a informé, j’ai informé les services de sécurité que j’ai sommés de l’arrêter mais on m’a informé que l’auteur du drame n’est pas de Popodara, donc il a pris la fuite », explique Aly Konaté.

Poursuivant, le sous-préfet de Popodara, précise que c’est aux environs de 02 heures du matin que la victime a rendu l’âme.

« La victime est décédée à 02 h du matin. J’avais informé le DG de l’hôpital que quelqu’un a été poignardé de nous envoyer l’ambulance pour qu’on le transporte à l’hôpital régional, mais le DG nous a dit qu’on ne peut mettre main sur l’ambulancier, mais si on envoie la victime à l’hôpital, il va réunir une équipe de médecins pour voir si on pourra le sauver. Malheureusement à 02 h du matin il est mort », ajoute notre interlocuteur.

Avant de nous confier que le corps a été restitué à la famille et que le bourreau est activement recherché.

« A travers le préfet, les ressortissants de Tougué ont été informés. Comme les téléphones des deux jeunes ont été saisis par la gendarmerie, une enquête a été ouverte pour retrouver le présumé assassin. Le corps a été restitué, ils ont déjà enterré », conclut-il.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.