Port Autonome de Conakry : des scanners mobiles mis en service par le président Alpha Condé

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de la modernisation des activités portuaires, le Président de la République, Pr Alpha Condé a procédé ce samedi, 5 décembre 2020 à la mise en service de deux (2) scanners mobiles au Port Autonome de Conakry.

C’était en présence du Premier ministre, des membres du gouvernement, des directeurs généraux des Douanes, des responsables de Global Access et de plusieurs invités de marque.

Porté par la société concessionnaire Global Access, ce projet de mise en place de nouvelles infrastructures et procédures innovantes de contrôle douanier d’une enveloppe de 140 milliards de francs guinéens, a  été lancé dans le cadre de la concession accordée par l’Etat, initié le 1er octobre 2019.

Selon la patronne de Global Access, Fatoumata Camara, le projet comprend, à charge du concessionnaire : la conception, le financement, la fourniture, l’installation, l’exploitation, le transfert à terme de la concession, d’un système d’inspection à rayon x en République de Guinée.

« Le projet entend déployer en droite collaboration avec les services de la direction générale des Douanes, des équipements et solutions de toute dernière génération pour renforcer le contrôle des marchandises en transit, à l’import et à l’export sur l’ensemble du territoire national. Avant la fin du dernier semestre 2021, les frontières terrestres stratégiques de Sambailo et Kourémalé seront également équipés des mêmes dispositifs rendant toute fraude quasiment impossible, de même que toute introduction de marchandises illicites ou nuisibles pour la sécurité de l’Etat », dira-t-elle entre autres.

Pour sa part, le ministre du Budget a tout d’abord remercié les uns et les autres pour leur présence, avant de se réjouir de l’acquisition de ces équipements qui, à l’en croire, contribueront sans nul doute à révolutionner le système de contrôle.

« Monsieur le Président, au regard de l’accroissement du volume des conteneurs débarqués au Port de Conakry et des problématiques sécuritaires induites par les crises dans la sous-région, vous avez instruit le gouvernement de mettre en place un système d’inspection en rayon x, au niveau des principales frontières maritimes et terrestres. Par cette vision, vous avez permis non seulement de gagner le pari des technologies du scannages plus perfectionné et mieux adapté aux réalités contemporaines. Palliant ainsi à la vétusté des scanners utilisés au Port de Conakry depuis 2006, mais aussi et surtout d’étendre le système d’inspection en rayon x à d’autres frontières. C’est dans ce cadre que le gouvernement a lancé le 21 mars 2019, un appel d’offres pour la conception, le financement, la fourniture, l’installation, l’exploitation, l’entretient et le transfert à l’état au terme de la concession d’un système mobile en rayon en République de Guinée. A l’issue de l’appel d’offres qui a mis en compétition sept (7) sociétés, l’offre de la société africaine d’investissement et d’infrastructures a été retenu pour la commission d’évaluation », dira le ministre Ismaël Dioubaté.

Prenant la parole pour la circonstance, le chef de l’Etat n’a pas de manqué de mots pour expliquer le rôle majeur que doit jouer le Port de Conakry.

« Je ne vais pas entrer dans les détails techniques qui ont déjà été exposées à la fois par la représentante de la société et par le ministre du Budget. Conakry, par sa position, peut être un air non seulement pour l’aéroport, mais aussi pour le port. Car, nous sommes le plus proche de l’Amérique latine. Si nous avons un port performant, un aéroport performant, nous pourrons être un pont entre l’Europe et l’Amérique latine. Mais pour que toutes ces réformes réussissent, il faut une bonne intégration des outils dans la procédure douanière et portuaire existante, l’adéquation des moyens de manutention de transport des camions dans le port, information et sensibilisation, synergie nécessaire entre les partenaires. Cela est fondamental. Nous ne faisons pas d’illusion. Si nous avons fait le guichet unique du commerce et installé des scanners, c’est parce que nous avons constaté que tout le monde triche au port ».

Youssouf Keita

+224 666487130

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.