Connect with us

Economie

Post-Ebola : un programme national d’insertion socio-économique des jeunes présenté aux bailleurs de fonds

Published

on

Dans le cadre de son programme de relance post-Ebola, le gouvernement guinéen à travers le département en charge de la Jeunesse et l’appui financier du système des Nations Unies vient d’élaborer un document stratégique de lutte contre le chômage des jeunes dénommé ‘’ programme national d’insertion socio-économique des jeunes. ‘’ Il a été présenté ce mercredi 13 juillet 2016, dans un réceptif hôtelier de Conakry en présence du Premier ministre, Mamady Youla, des diplomates, des représentants des institutions financières, des chefs d’entreprises, des membres du Gouvernement et des cadres techniques des treize (13) départements ministériels concernés par ledit programme.

Selon le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Moustapha le programme national dont il est question est  élaboré en partenariat avec le système des Nations Unies. ‘’ Et comme vous le savez, on est arrivé à un constat qui est le suivant : La problématique de la jeunesse ne peut pas être réglée uniquement que par un seul département. Il faudrait l’implication de tous les acteurs et de plusieurs ministères pour pouvoir apporter une réponse adéquate. L’initiative de ce programme née du sommet qui a été organisé l’année dernière à New-York pour la relance post-Ebola de nos différentes économies. A la suite de çà, des partenaires ont fait des promesses et à d’autres pays qu’ils allaient accompagner la Guinée dans sa relance post-Ebola à hauteur de presque 700 millions de dollars. Pour ce faire donc,  il faudrait qu’il ait des projets bancables et cohérents. Au retour donc au pays  le Président de la République, Pr Alpha Condé  a instruit le gouvernement de commencer déjà à réfléchir sur des programmes que nous pouvons présentés à nos partenaires pour nous accompagner dans notre relance post-Ebola. C’est suite  à cette demande du Chef de l’Etat que le ministère de la Jeunesse a, avec l’impulsion de la Primature réunit 13 autres ministères pour qu’ensemble nous puissions bâtir un programme cohérent ‘’, dira entre autres Moustapha Naité avant d’annoncer que programme national comporte 32 projets.

IMG_20160713_123510

‘’ Ce programme qui s’étend de 2016-2020 et comporte au total 32 projets. Aujourd’hui, nous sommes à la première étape de la mobilisation des ressources annoncées environ 139 millions de dollars. Et nous visons à l’horizon 2020 plus de 750 000 emplois créés et consolidés. Les 139 millions de dollars se composent en deux phases. Une première phase post-Ebola environ 60 millions de dollars 2016 à 2018 et la seconde phase qui celle d’accélération est environ 79 millions de dollars ’’, martèle-t-il.

De son côté, la coordinatrice du système des Nations Unies en Guinée, Séraphine Wakana a, dans son intervention de circonstance salué le bon climat qui a caractérisé l’élaboration de ce document « précieux ». Elle a en outre, mentionné que les autorités guinéennes sont très attentives aux questions qui touchent l’emploi des jeunes.

‘’ Le système des Nations Unies saluent et apprécient à sa juste valeur toute l’importance que le gouvernement accorde à la problématique de l’emploi en général et celui des jeunes en particulier qui constitue l’un des actes majeurs de la vision politique du Président de la République, Pr Alpha Condé. Vous conviendrez avec moi que la survenance de la maladie à virus Ebola a constitué un choc sans précédent pour la Guinée. Frappant sa force vive et s’attaquant profondément au tissu social et économique. Dans le domaine économique et financier, le choc a été violent. Le taux de croissance réel a baissé substantiellement. En 2014, il est passé à 1.1% contre une prévision de 4 et demi pour cent. Tandis qu’en 2015 il était quasiment nul. Ce ralentissement de la croissance qui devait être durable affectera les capacités privées comme publiques de création d’emploi  en Guinée impactant particulièrement cette force vive qu’est la jeunesse, qui représente plus de 64% de la population guinéenne et la quelle les opportunités se font de plus en plus rares ‘’, dira-t-elle entre autres, avant d’annoncer la disponibilité entière de son institution à accompagner la Guinée dans ses nombreux programmes de développement.

IMG_20160713_115740_879

Prenant la parole, le premier ministre a tout d’abord remercié et félicité les partenaires, notamment le système des Nations Unies pour son accompagnement dans l’élaboration d’un tel document, avant de déclarer entre autres : ‘’ Comme vous le savez, notre pays la Guinée a traversé ces deux dernières années une période particulièrement douloureuse de son histoire. L’apparition brutale de l’épidémie de la maladie à virus Ebola a non seulement eu des conséquences sanitaires dramatiques sur des populations,  mais a aussi fortement perturbée l’agenda de notre développement et contribuer à l’aggravation de la pauvreté. Pour faire face à cette situation, le Président de la République a posé des actes majeurs qui ont amenés le gouvernement  à identifier cinq domaines d’intervention prioritaire permettant de soutenir la politique de relance et de résilience post-Ebola. Le programme national d’insertion socio-économique des jeunes constitue un de ces axes d’intervention, qui vise à favoriser l’épanouissement des jeunes sur tous les plans avec un accent particulier sur la promotion de la culture citoyenne, facteur déterminant d’une insertion réussie dans la vie socio-économique nationale. La multitude et la diversité des acteurs concernés par ce programme mettent en évidence la nécessité d’assurer une intervention concertée et harmonisée pour relever le défi de l’insertion des jeunes. La réussite de ce programme nécessite également de clarifier les responsabilités des différents acteurs  et de renforcer leurs capacités. En fin, cette réussite dépendra surtout et avant tout de la participation active des jeunes à cette initiative.

IMG_20160713_115043_973

A rappeler que les ministres des départements concernés par ledit programme se sont succédés à la tribune pour expliquer devant les représentants des partenaires financiers le bien fondé des projets qui concernent leurs domaines d’intervention respectifs.

Youssouf Hawa Keita

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook