Poste Guinéenne S.A: Mohamed Sita Cissé présente le bilan annuel de sa gestion 

Après 12 mois à la tête de la Direction Générale de la  Poste Guinéenne, Mohamed Sita Cissé, accompagné des cadres et responsables de sa direction, a, animé une conférence de presse ce mercredi 14 décembre. Le but de cette rencontre avec les hommes des médias consiste  à presenter les activités réalisées, les difficultés rencontrézs, les perspectives et les recommandations. 

À cette occasion, la direction générale de la Poste Guinéenne a invité plusieurs responsables des institutions des Microfinances notamment les acteurs évoluant dans le transfert d’argent. La Poste Guinéenne a également profité de cette rencontre d’échange pour présenter un nouveau produit de la Poste Guinéenne qui a pour appellation Poste-Syli, avec une fonctionnalité multiple. 

Le Directeur Général a, à sa prise de parole, remercié une nouvelle fois le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, pour la confiance placée en lui. Et dans ce même ordre d’idée, il a remercié toutes les entreprises qui ont accepté de répondre à cette invitation avant de revenir sur sa gestion. « Ce que nous pouvons retenir, nous sommes parvenus à relancer les activités de la Poste Guinéenne.  Aujourd’hui, les Guinéens parlent des services de la Poste, aujourd’hui les Guinéens se confient à nous pour l’acheminement de leurs colis et courriers. À notre entrée en fonction,  les gens disaient quand leurs colis venaient de l’extérieur ils se perdaient mais aujourd’hui cela est devenu est un souvenir lointain. En janvier 2022, nous avons trouvé des bureaux dans un état d’abandon; absence totale d’engins roulants; manque de mobilers de bureaux et d’équipements informatiques,…

Au titre des réformes, Mohamed Sita Cissé dit avoir apporté quelque chose, parce que la Poste Guinéenne n’est plus un EPA, elle est devenue une Société Anonyme. « Nous sommes en train aujourd’hui de nous battre pour finaliser tous les textes réglementaires régissant le fonctionnement d’une Société Anonyme afin de respecter la loi 056  qui détermine et cadre les activités économiques des EPA et SA. Ce que nous pouvons retenir aujourd’hui de tout ce que nous avons eu à faire c’est une grande expérience et nous nous sommes lancé dans une bataille pour faire respecter nos engagements que nos avons vis-à-vis du CNRD, à sa tête le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya », s’est-il réjoui.

En termes de perspectives et de projets en cours, plusieurs projets d’envergure sont annoncés au bénéfice de la population « Nous allons lancer la Banque Postale bientôt, nous avons pris l’option d’une institution de Microfinance, c’est pour respecter l’inclusion économique et financière. Premièrement, nous avons un maillage national aujourd’hui avec 74 bureaux existants. Et deuxièmement nous allons nous battre pour qu’en 2023 dans chaque préfecture que nous réussissions à réhabiliter un bureau de Poste. Nous voulons lancer en 2023 l’adressage numérique. Nous allons lancer aussi bientôt le Post-Makity, c’est un gros magasin que nous allons mettre en place, à l’image de Amazon. Il y aura également la Poste de proximité avec TotalEnergies et l’interconnexion des agences de la zone de Conakry », a-t-il annoncé entre autres.

Poursuivant,  Mme Keïta Kany Sidibé, directrice de l’unité Poste-Syli a profité de ce cadre d’échange pour expliquer l’objectif de cette plate-forme Poste-Syli qui ambitionne de créer une famille autour de lui. Mais aussi le produit qui va fédérer tous les différents partenaires pour qu’ensemble ils puissent valoriser le made in Guinée, le contenu local. « Le Poste-Syli est un produit de porte-monnaie électronique qui a pour but de valoriser le contenu local, dans le cadre de la vulgarisation du digital et du développement de l’inclusion économique et financière. Pour sa mise en oeuvre, la Poste Guinéenne SA décide de fédérer les actus de ce secteur revendiquant une solide expertise et une large présence sur le territoire national. Ainsi, ces partenaires choisis, au-delà de mettre à disposition de la clientèle des produits à travers leurs réseaux, participent à toutes les prises de décisions fondamentales ainsi qu’à la définition de la stratégie commerciale, du modèle financier et du partage de revenus. C’est un produit qui va être à la portée de tous. Tout le monde doit y avoir accès. Et Poste-Syli sera là également pour fédérer ses partenaires locaux afin que chaque citoyen, même le dernier citoyen de Yomou puisse avoir accès à ce produit. Et Poste-Syli a également des produits étatiques notamment des pensions, des pécules, nous allons faire aussi la collecte pour le permis, les plaques d’immatriculation, pour la carte d’identité, le passeport et surtout nous allons vendre plusieurs produits d’Etat ».

Très réconforté des échanges, Mamadou Aliou Barry, directeur général de Trans-Money Guinée voit ceci comme un très bon début et une très belle initiative pour tous les acteurs qui connaissent un peu l’écosystème financier guinéen.  « Aujourd’hui, nous connaissons la souffrance des acteurs de part et d’autre. Depuis 2009 jusqu’à présent, vous savez globalement qu’il y a des investissements de part et d’autre, à commencer par l’agrément, les différents budgets d’exploitation mis en place. Nous savons aussi les impacts qui sont non seulement positifs mais aussi négatifs, de l’arrivée de Télécom dans le secteur. Aujourd’hui, le transfert local à peu près n’existe plus et il faut quitter du transfert analogique local, aller sur les plateformes numériques […] C’est pourquoi l’adaptabilité des différents acteurs autour du produit de transfert d’argent devient plus que nécessaire dans le pays »

Mamadou Yaya Barry 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.