Pour la Mission d’Observation Électorale de la Diaspora Africaine, ”la Guinée est aujourd’hui un exemple de démocratie et d’exercice des libertés publiques”

Print Friendly, PDF & Email

Deux semaines après le départ de la délégation Internationale pilotée par les anciens présidents béninois Nicéphore Soglo et nigérian Goodluck Jonathan, la Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Diaspora Africaine et le Groupe Agir Europe Afrique est sortie de son silence.

Dans une lettre ouverte rédigée en guise de réponse au président Soglo et lue devant la presse ce lundi 23 décembre 2019 à Conakry, la Mission Conjointe d’Observation Electorale de la Diaspora Africaine a taxé le président béninois Nicéphore SOGLO de se tromper lourdement en qualifiant la Guinée de monarchie.

Présente en Guinée depuis le 04 novembre dernier dans le cadre de la sensibilisation des Guinéens en vue de préserver la paix et la stabilité dans le pays, la Mission Conjointe d’Observation Electorale de la Diaspora Africaine dit avoir décrié et condamné le silence étonnant, troublant et inquiétant de la communauté internationale vis-à-vis de la République de Guinée.

Dr Louis Philippe Diffo, secrétaire permanent de l’organisation a affirmé que la Mission Conjointe d’Observation Electorale de la Diaspora Africaine avait invité cette communauté internationale à ne pas attendre que la situation se dégrade avant de venir compter les victimes, pour une affaire aussi simple.

« C’est donc avec joie que notre mission a appris la venue à Conakry d’une mission de la fondation Kofi Annan conduite par deux anciens chefs d’État africains notamment les anciens présidents Nicéphore Soglo du Benin et Goodluck Jonathan du Nigéria. Pour notre mission, son appel à la solidarité internationale à l’endroit de la République sœur de Guinée avait été entendu par l’Afrique et que cette visite contribuerait à apaiser les esprits mais surtout à expliquer au peuple guinéen le véritable enjeu de ce référendum. Mais grande fut la surprise de La Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Diaspora Africaine en Europe et du Groupe Agir Europe Afrique d’entendre la déclaration de l’ancien Président Béninois Nicéphore Soglo à la fin de cette mission », explique-t-il.

Considérant Nicéphore Soglo comme étant très mal placé pour donner des leçons démocratie à la République de Guinée, la Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Diaspora Africaine en Europe, elle, considère la Guinée comme étant un exemple de démocratie

« Non, monsieur Nicéphore Soglo, avec tout le respect que nous vous devons, permettez-nous de vous dire que la République de Guinée est aujourd’hui un exemple de démocratie et d’exercice des libertés publiques et nous ne citerons qu’un seul fait parmi plusieurs pour vous le démontrer. Pas une semaine ne passe sans que des guinéens ne descendent dans la rue, librement, encadrés par les forces de l’ordre, pour exprimer leur point de vue, avec des propos durs contre le Président Alpha Condé.  Il y a quelques années cela n’était pas possible dans ce pays. Et levez un peu vos yeux, vous verrez que cela n’est pas possible dans un très grand nombre de pays en Afrique. Non, Monsieur Nicéphore Soglo, ne donnez pas une image fausse et mauvaise de ce pays, même si, pour des raisons qui vous sont propres, vous avez choisi de ne pas avoir l’honnêteté de reconnaître les mérites de ce pays et l’encourager à avancer sur cette voie », a martelé le secrétaire permanent.

Tout en appelant les Guinéens à rester concentrés sur l’essentiel, la Mission Conjointe félicite le président Alpha Condé pour son adresse à la nation, adresse au cours de laquelle il a expliqué le chemin déjà suivi pour le projet de référendum

« Le Président de la République de Guinée Son Excellence Monsieur Alpha Condé vient une fois encore de démontrer au monde entier qu’il est un démocrate, qui respecte les textes et les Institutions de son pays en consultant toutes la classe politique, toutes les associations et la Société Civile pour l’organisation un référendum. Cette belle leçon de Démocratie qu’il a su donner au monde entier rassure Notre Mission Conjointe ; Par cet acte, il a démontré à la face du monde l’existence d’une véritable séparation des pouvoirs, élément fondamental de toute grande démocratie. Il convient donc de féliciter particulièrement le Président de la République Son Excellence Monsieur Alpha Condé qui a fait preuve de son attachement aux valeurs démocratiques et constitutionnelles en veillant à ce que chacune des institutions de son pays travaille librement, en toute indépendance, et sans aucune ingérence extérieure >>, dira Louis Philippe Diffo.

Pour terminer, il a interpellé le Président Alpha Condé sur la situation actuelle de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour la rendre plus inclusive en donnant l’occasion à l’opposition d’y être représentée, afin de barrer la route à toutes accusations de fraude et contestations après le référendum.

Maciré Camara

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.