Pour une présidentielle apaisée en Guinée : la plateforme du mouvement citoyen “Ma Cause” apporte sa touche particulière

Print Friendly, PDF & Email

Dans le but de contribuer à une élection présidentielle apaisée en République de Guinée, la plateforme nationale du mouvement citoyen ‘’Ma Cause’’ a procédé ce samedi 08 août 2020 au lancement officiel ici à Conakry, d’une synergie dénommée” Dynamique A-42″.

Selon, le chargé de la stratégie et du développement de ladite plateforme, Mohamed Chérif Diallo : « La “Dynamique A-42” a pour mission de contribuer à une élection présidentielle apaisée en République de Guinée. Elle a pour objectifs de : sensibiliser les citoyens et de communiquer sur l’article 42 de la constitution et les enjeux électoraux 2020 ; contribuer à faire respecter le choix du candidat de chaque parti ; s’assurer de l’égalité de chance à tous les candidats et participer à l’observation du processus électoral. Invitant tous les acteurs sociaux et politiques à favoriser le dialogue en république de Guinée. » 

A en croire, le coordinateur de ‘’Ma cause”, Alassane Camara, la “Dynamique A-42” est issue des recommandations de la dernière rencontre entre les acteurs de la société civile à Conakry sur les enjeux de la présidentielle du 18 octobre prochain.

« Suite à la rencontre de plusieurs acteurs de la société civile autour du thème : dialogue inter-société civile sur les enjeux de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, organisée le 18 juillet dernier à l’hôtel Sheraton grand Conakry, l’idée de maintenir et de renforcer la synergie a germé », a-t-il rappelé.

Plus loin de mentionner que ce jour 08 août 2020 : « Nous voici encore réunis pour poursuivre le raffermissement de notre idéal commun, celui de renforcer notre unité dans l’action autour d’une dynamique qui marquera la concrétisation de la synergie d’actions que nous avions proposée lors de nos travaux de réflexion de groupe.

 Par ailleurs, « Nous demandons à l’ensemble des acteurs sociopolitiques du pays d’œuvrer pour la paix et l’unité nationale. Mais il faut surtout faciliter le dialogue et les concertations, au lieu d’utiliser tous les jours les manifestations qui peuvent conduire à des tueries. Il faut accepter de se mettre autour de la table », a sollicité le président national du CNOSC-DDG, Salmana Diallo.

A rappeler que la cérémonie de lancement de la “Dynamique A-42” a été marquée par la présence des religieux, des acteurs politiques, de la société civile, des députés, des universitaires etc.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.