Pourquoi des encagoulés autour du domicile de Antonio ?

Print Friendly, PDF & Email

L’élection du président de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) tourne autrement. De sources généralement bien informées, des hommes en uniforme -encagoulés- auraient encerclé cette nuit le domicile du richissime président sortant de la Féguifoot Mamadou Antonio Souaré, à Lambanyi, en haute banlieue de Conakry.

Récemment poussé à la démission -sur implication du chef de l’État-, Antonio serait également accusé par ses détracteurs d’être le soutien fort de l’ancien sociétaire du Syli national Abdoul Karim Bangoura AKB, l’autre challenger du magnat de l’immobilier Kerfalla Camara “KPC”.

Tout serait vite parti pour le patron de GBM au sortir d’une rencontre hier au palais présidentiel au cours de laquelle un consensus se serait dégagé autour d’un bureau consensuel à la Féguifoot dirigé par KPC.

Contre toute attente, la nouvelle qui sera portée dimanche par le général Mathurin Bangoura sera rejetée par 47 membres statutaires sur les 65, exigeant à leur tour la tenue d’un congrès le 18 mai pour départager les candidats en lice.

Aux dernières nouvelles, on apprend qu’il a fallu la détermination des jeunes du quartier pour faire “foirer le piège tendu M. Souaré” qui avait assuré dans la journée dans la presse n’avoir aucun lien avec la zizanie en cours à la Fédé.

Une autre source soutoent que “les agents dans le quartier c’est pour une autre mission”. Ce qui ne rassure point les supporters du mécène du football guinéen. Nous y reviendrons…

Focus de Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.