Connect with us

A la Une

Pr Koutoub Sano présente son livre ‘’Le CNDD, la transition et moi’’ : ‘’cet essai n’est pas destiné, en aucun cas, à servir d’instrument d’inculpation ou de condamnation’’ (vidéo)

Au Centre culturel franco-guinéen (CCFG) de Conakry, le ministre guinéen conseiller diplomatique du président de la République Pr Koutoub Moustapha Sano a présenté samedi son nouveau livre : ‘’Le CNDD, la transition et moi’’, témoignage d’un ministre de la République’’, édité par l’Harmattan Guinée. C’était en présence de l’ancien Premier ministre Kabinet Komara.

Ce 25ème ouvrage [les 24 autres sont en arabe] rédigé par l’ancien ministre de la Coopération internationale et préfacé par le brillant Dr. Aly Gilbert Iffono, maître de conférences, comporte 190 pages avec  7 chapitres.

Selon le ministre Koutoub Sano, deux raisons principales l’ont poussé à témoigner sur la transition. « D’abord, mon devoir citoyen d’informer les générations actuelles et futures sur deux pans essentiels de notre histoire auxquels j’ai pris une part active. Ce fut dans une certaine mesure un privilège. Un privilège redoutable il faut le reconnaître aussi. Ce fut une opportunité de faire valoir mon savoir-faire au service de mon pays au moment où celui-ci traversait l’une des périodes les plus difficiles de son histoire », a-t-il expliqué.

« La deuxième raison qui m’a incité à écrire a été de répondre à l’appel de tous ceux qui et toutes celles qui ont estimé que je devrais livrer ma part de vérité sur les événements parfois douloureux, qui ont ponctué l’histoire de notre république durant l’avènement au pouvoir du ‘’CNDD et de la transition’’ », a ajouté l’ancien ministre de la coopération.

Poursuivant, le ministre Koutoub Moustapha Sano a fait savoir que ce livre est aussi une réponse à l’appel du devoir et un ‘’vécu personnel’’.

« J’ai donc témoigné, il s’agit d’un livre de 190 pages comportant 7 chapitres qui décrivent ma réponse à l’appel du devoir, mon ‘’vécu personnel’’ et j’insiste ‘’le vécu personnel’’, mon expérience et ma modeste contribution à l’achèvement heureux et pacifique à la transition politique en Guinée, à l’apaisement des esprits pendant les crises et des épreuves qu’elle a traversées  et notamment à la démystification et la modernisation des activités religieuses, ainsi qu’à la promotion et au renforcement de la paix de la cohésion nationale et la tolérance dans notre patrie », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le ministre conseiller diplomatique du président de la République a précisé que cet essai -dédié à son défunt père Elhadj Sidafa Sano et à ses enfants- ne doit pas servir d’instrument d’inculpation, de condamnation ou de jugement de quelque nature que ce soit.

« Cet essai, insiste-t-il, n’est pas destiné, en aucun cas, à servir d’instrument d’inculpation, de condamnation ou de jugement de quelque nature que ce soit. Je ne souhaite, donc par-là ne porter préjudice à personne. Ce ne serait pas, en tout cas, ni ma prétention, ni mon but », tranche l’auteur du livre ‘’CNDD, la transition et moi’’, témoignage d’un ministre de la République’’.

A noter que le premier chapitre de ce bel ouvrage met les projecteurs sur la vie familiale de l’enfant du Milo dans le Nabaya (Kankan) et le Woulada (Kouroussa). Les deux dernières parties de ce chapitre croustillant, bon à mâcher, sont consacrées à la formation et à l’expérience acquise par l’auteur dans des universités prestigieuses arabes d’Arabie Saoudite, de Tunisie et de Malaisie.

Yaya  Dramé

628380576

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook