Préfecture de Mali : un enfant de 10 ans broyé par un camion de sable à Sopari

Print Friendly, PDF & Email

Dans la journée du mercredi dernier, un enfant de 10 ans du nom d’Ismaël Dieng a été broyé par un gros porteur en provenance d’une carrière de sable. L’acte s’est produit dans le district de Sopari situé à 10 km de la commune urbaine de Mali.

Selon le premier responsable de cette localité, tout est parti lorsque l’enfant aurait profité du passage du camion de sable pour s’agripper. Fatigué, il a finalement lâché prise et le camion l’a finalement broyé de la tête à l’estomac. Il était le fils d’Adama Samba Dieng et de Diariatou Dieng.

« Exactement le 25 novembre dernier aux environs de 15 heures 16 minutes, un camion qui était parti chercher du sable à notre carrière, à son retour arrivé au niveau du village, sans savoir que les enfants étaient cachés dans les buissons, c’est-à-dire la victime et 4 de ses amis. Ils se sont agrippés au camion, donc la victime elle, s’était agrippée du côté des pneus, donc une fois fatigué, il a lâché prise et les roues ont broyé sa tête et une partie de l’estomac. Le chauffeur sans se rendre compte est parti à environ un kilomètre avant qu’on ne l’appelle pour l’informer de ce qui s’est passé. Lorsque le chauffeur partait à la carrière, il avait dit aux villageois de retenir leurs enfants pour les empêcher de s’agripper au camion. Malheureusement aussi il n’avait pas d’apprenti derrière », explique El. Abdoul Salam Dieng

Aux dernières nouvelles, le chauffeur a été mis aux arrêts et serait entre les mains des services de sécurité de Mali. 

« Le chauffeur a été arrêté, il se trouve à la gendarmerie de Mali. Mais les parents de la victime ont dit avoir pardonné au chauffeur et ils s’en remettent à Dieu, car disent-ils c’est la volonté du créateur. Le père de la victime a fait part de cette décision aux services de sécurité. Il a même signé l’acte de désistement », précise notre interlocuteur. 

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, le chauffeur était toujours dans les locaux de la gendarmerie de Mali. 

Tidiane Diallo, correspondant régionale à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.