Le préfet de Labé après sa condamnation : ‘’il y a une main noire derrière ce dossier’’

Print Friendly, PDF & Email

Condamné récemment par le tribunal de première instance de Labé à un an de prison avec sursis et au paiement d’une amende dans un dossier d’abus de pouvoir qui l’oppose à l’opérateur économique Elhadj Bhoye Garambé Diallo, le préfet de Labé Elhadj Safioulaye Bah a brisé enfin le silence.

Il accuse une main noire d’être derrière cette condamnation. ‘’Je ne suis pas au-dessus de la loi, mais je ne suis pas aussi au dessous de la loi. Ceux qui jugent sont aussi ceux qui vont les juger si le jugement qu’ils ont fait est mal fait.  Beaucoup d’erreurs ont été constatées ce jour. Ceux qui ont assisté au procès ont écouté les avocats des deux parties, le président du tribunal a pris sa décision. Nous avons interjeté appel nous verrons la suite. Ce qui m’a fait mal dans tout ça, c’est le fait que je sois en justice avec une personne que j’ai longtemps soutenu. Comme je l’ai dit à la justice, il y a une main noire derrière ce dossier. Néanmoins, ce qui m’a plus est le fait que les citoyens ont compris que nul n’est au-dessus de la loi, nul n’est également au-dessous de la loi’’, laisse entendre le préfet.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.