Premier ministre éthiopien en Turquie : Erdogan promet 2,5 milliards d’euros d’investissements

Print Friendly, PDF & Email

Abiy Ahmed était en visite a Ankara ce mercredi 19 août , il y a rencontré son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Une visite organisée à l’occasion du 125e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Au programme de la rencontre, figuraient les relations militaires autour du conflit tigréen mais aussi le barrage de la renaissance, les relations économiques avec des investissements turcs en Éthiopie, et des questions politiques avec le cas des écoles gülénistes.

Sur ce dernier point, le Premier ministre éthiopien a gâté son hôte. Les écoles présentes en Éthiopie, dites gülenistes, du nom de l’opposant au régime turc Fethullah Gülen, ont été transférées à la fondation Maarif. Cette fondation dont le siège est à Dakar, est un des principaux outils de soft power du gouvernement turc en Afrique. 

Barrage de la renaissance

Une fois cette politesse échangée, le président turc a annoncé des investissements à hauteur de 2,5 milliards d’euros sur le sol éthiopien, ainsi que des accords bilatéraux dans différents domaines : énergie, médias, agriculture mais aussi défense. Le commandant des armées éthiopiennes avait d’ailleurs précédé son Premier ministre à Ankara d’une semaine. 

Sur le conflit qui oppose l’armée éthiopienne au TPLF tigréen, Recep Tayyip Erdogan a appelé à une résolution « dans le calme » du conflit et rappelé la position stratégique de l’Éthiopie dans la région. Autre sujet sensible abordé par les deux chefs d’État, le barrage de la renaissance, sujet de tensions entre l’Éthiopie et son voisin soudanais. Dans ce dossier, le président turc s’est dit « prêt à faire toute sorte de contribution à la résolution du problème, y compris la médiation », ajoutant qu’une « détérioration de la situation affecterait tous les pays de la région ».

Avec RFI

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.