Le premier quotidien du pays licencie la moitié de ses effectifs en Côte d'Ivoire - Mediaguinee.org
Connect with us

International

Le premier quotidien du pays licencie la moitié de ses effectifs en Côte d’Ivoire

Le quotidien d’Etat Fraternité Matin, premier journal de Côte d’Ivoire, va licencier près de la moitié de ses effectifs pour redresser ses comptes, selon une note transmise aux représentants du personnel.

La Société nouvelle de presse et d’édition de Côte d’Ivoire (SNPECI), propriété de l’Etat ivoirien et éditrice du journal, va licencier « 123 employés », qui s’ajoutent à « 32 départs volontaires », selon cette note datée du 16 novembre, soit 155 départs sur un effectif total de 339 personnes.

Onze journalistes figurent parmi les licenciés, selon la note, ce qui représente un quart de la rédaction, d’après Théodore Sinzé, journaliste au service politique, secrétaire général adjoint du Syndicat des agents de Fraternité Matin, lui-même sur la liste des licenciés.

Pour justifier ce plan social massif qui doit prendre effet le 18 décembre, la SNPECI invoque dans sa note sa situation financière très dégradée.

« La société a enregistré des pertes cumulées de 2,3 milliards de francs CFA (3,6 millions d’euros) sur la période 2012-2017, portant ainsi les déficits cumulés de l’entreprise à 10 milliards de FCFA (15 millions d’euros) à fin 2016 », selon la note.

Le chiffre d’affaires de la SNPECI s’est élevé à 4,8 milliards de FCFA (7,3 millions d’euros) en 2017, selon ce document.

Les ventes du quotidien Fraternité Matin atteignent moins de 5.000 exemplaires par jour, selon les chiffres publiés par le Conseil national de la presse ivoirien sur son site internet.

« Ce plan social ne va rien redresser du tout », c’est un « règlement de comptes », a fustigé Théodore Sinzé, qui accuse de « mauvaise gestion » et de « détournement de fonds ahurissants » le directeur général de « Fratmat » Venance Konan.

« Le fond du problème c’est que nous avons dénoncé la gestion de Venance Konan », ajoute M. Sinzé, notant que 11 représentants du personnel et plusieurs directeurs figurent parmi les licenciés.

« On va contester ce plan devant la justice », a annoncé M. Sinzé. Une assemblée générale du personnel est convoquée pour jeudi.

Contacté par l’AFP, le directeur général adjoint du groupe Serge Abdel Nouho a fait valoir que « le plan de redressement » de la société comportait plusieurs volets, pas seulement des licenciements, et qu’il avait été adopté par le conseil des ministres en novembre 2017.

AFP

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo1 semaine environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers1 mois environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord