Préparatifs CAN 2019 : l’infirmerie du Syli reçoit du monde après la défaite face aux pharaons !

Print Friendly, PDF & Email

En s’inclinant hier 1-3 face à la sélection des pharaons d’Égypte, le Syli national de Guinée s’enfonce non seulement dans le doute, mais surtout se complique la tâche avec des cas de blessure dans son effectif.

À moins d’une semaine du démarrage de l’événement sportif majeur sur le continent africain, l’équipe nationale de Guinée se rassure pas du tout. Après la débâcle face à l’Égypte dans un dernier match de préparation où elle n’a pas fait bonne figure, la sélection guinéenne doit désormais faire face à trois cas de blessure en son sein.

Si Baïssama Sankoh est sorti après 36 minutes de jeu pour une blessure à la cuisse droite, l’attaquant de Gimnastic Tarragone (D2 espagnole) José Kanté quant à lui a dû quitter le terrain après être victime d’une entorse au genou gauche.

Le troisième cas d’inquiétude concerne Fodé Koïta, l’attaquant de Kasimpaça (D1 Turqui), il a pris un coup au niveau de la poitrine et a donc difficilement terminé le match. Des sources rapportent que le joueur a été directement conduit à l’hôpital pour une meilleure prise en charge.

Il faut préciser que ces trois joueurs passeront tous des examens approfondis afin de permettre au staff médical voir clair l’évolution de leur situation.

Paul Put a du pain sur la planche.

Bernard Leno

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.