Présence de militaires dans une unité de maintien d’ordre? ‘’Au-delà de 18 heures, tous les corps peuvent patrouiller’’, riposte Aladji Cellou

Suite au communiqué de la Cellule Balai Citoyen dénonçant la présence d’éléments du BATA dans une unité de maintien de l’ordre public, Aladji Cellou Camara, responsable de la Direction de l’Information et des relations publiques des Armées (DIRPA), contacté mercredi par Mediaguinee, a remis les points sur les i.

Selon lui, au-delà de 18 heures, tous les corps de l’armée peuvent faire des patrouilles pour appréhender les malfrats. Mieux, dit-il, on ne peut pas interdire aux militaires de veiller sur la sécurité des Guinéens. ‘’Ils sont payés pour ça’’, ajoute-il.

‘’Voir des militaires dans une unité d’intervention, ça dépend de l’heure. Encore une fois, les gens doivent comprendre que le maintien d’ordre c’est jusqu’à 18 heures. Après, il y a des patrouilles mixtes de tous les corps. Ils sortent la nuit pour notamment appréhender des malfrats. La nuit, les gens sortent pour sécuriser le territoire et sécuriser les Guinéens. Quand il y a manifestation, l’ordre est strict et ferme face aux militaires: pas de militaires dans les manifestations. Mais, on ne peut pas interdire aux militaires de veiller sur la sécurité des Guinéens. Ils tiendront des checkpoints la nuit, ils tiendront des checkpoints au niveau des frontières, ils circuleront dans Conakry s’il y a des menaces sur la sécurité ou s’ils apprennent qu’il y a des menaces potentielles. Mais pour le maintien d’ordre, ils ne sortiront pas’’.

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire