Présidence de la CAF/Le Sénégalais Augustin Senghor en Guinée : “nous sommes deux peuples en un seul”

Print Friendly, PDF & Email

Le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) est arrivé à Conakry ce mercredi, 24 février, à bord du vol HC-209 Air Sénégal, à 18h 55 minutes, en compagnie d’anciens footballeurs Elhadj Diouf et Khalilou Fadiga. Il a été accueilli par son homologue guinéen, Mamadou Antonio Souaré.

Face à la presse, le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, s’est exprimé en ces termes : « Je voudrais d’abord saluer le peuple guinéen qui m’accueille aujourd’hui et plus particulièrement Son Excellence M. Alpha Condé, le président de la République de Guinée… Je viens naturellement rendre une visite de courtoisie, à un frère, le président Antonio Souaré, avec qui nous avons cheminé très longtemps et avec qui j’ai le plaisir de partager cet espace qu’est la zone UFOA mais aussi la CAF, dans le cadre de la campagne des prochaines élections et rendre visite au peuple frère de Guinée. Et surtout transmettre le message du peuple sénégalais et échanger avec lui sur les enjeux de cette élection, et si possible, transmettre le message de nos autorités, du peuple, à l’ensemble de la population guinéenne et particulièrement au président Alpha Condé. Un message de fraternité qui montre simplement que nous sommes deux peuples en un seul. Et surtout nous avons la même passion qu’est le football. Aujourd’hui, nous sommes fiers de savoir que l’Afrique de l’Ouest est à l’avant-garde du football africain et cela nous devons depuis une dizaine d’années au football guinéen mais aussi au football sénégalais particulièrement et malien. Notre zone est le fer de lance du football africain. Et aujourd’hui, quelqu’un comme Antonio Souaré est en train de cultiver cette culture de l’excellence. » 

Sauf dernière décision, Augustin Senghor sera reçu en audience par le président Alpha Condé avant de reprendre son vol.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.