Présidence de la Féguifoot : le candidat Aboubacar Touré choisit Super V comme directeur de campagne

Print Friendly, PDF & Email

Aboubacar Touré alias “Bouba Tri”, secrétaire général de l’AS Kaloum a tenu ce mercredi, 7 avril 2021 une conférence de presse à Conakry. Candidat à la présidence de la Féguifoot, cette conférence se voulait pour objectif d’expliquer à la presse les raisons de sa candidature.

Parlant de la course à la présidence de la Féguifoot, Aboubacar Touré pense qu’en matière de football en Guinée, l’ASK a aussi son mot à dire.

« Les raisons sont simples, l’AS Kaloum, qu’on l’aime ou qu’on l’aime pas, est une grande institution. L’AS Kaloum quand on parle on ne peut pas ne pas parler de l’AS Kaloum. Quand on parle d’une institution comme la Féguifoot, je pense personnellement que l’AS Kaloum a son mot à dire. C’est pour toutes ces raisons qu’on a tenu cette conférence de presse pour officialiser la candidature de Elhadj Aboubacar Touré a la présidence de la Féguifoot », estime-t-il.

Motivant ensuite les raisons de sa candidature à la présidence de la Fédération Guinéenne de Football, il déclare que ses actions seront axées sur cinq (5) axes.

« La première, c’est la bonne gouvernance au niveau de la FEGUIFOOT, la deuxième c’est l’investissement au niveau de la . Vous n’êtes pas sans savoir qu’au niveau de cette FEGUIFOOT il y a beaucoup de manquements, beaucoup de lacunes. Je suis dans ce milieu depuis 10 ans, je ne pense pas qu’une fois en tant que secrétaire général de l’AS Kaloum, que j’ai été appelé pour une formation. Donc si nous sommes élus nous allons nous atteler à la formation des formateurs. Le troisième acte va être basé sur la professionnalisation de notre championnat. C’est vrai un pas a été fait mais je pense que beaucoup de choses restent à faire. Et nous allons nous battre pour que ce plan d’initier cette professionnalisation soit vraiment appliquer à la lettre. Le quatrième acte c’est le développement des infrastructures. Je n’ai même pas besoin d’expliquer, si dans le domaine du football nous avons des petits soucis c’est parce que le pays manque cruellement d’infrastructures. Mais avec mes relations personnelles, avec les personnes ressources qui nous accompagnent, nous nous battrons pour que nous puissions vraiment installer ces infrastructures là à Conakry et pourquoi pas à l’intérieur de notre pays. Le dernier acte va être axé sur la promotion du football féminin, qui tient à cœur les instances du football notamment la CAF et la FIFA », explique-t-il.

Depuis une dizaine d’années maintenant qu’il évolue dans le milieu du football en Guinée Bouba Tri se considère apte à gérer la fédération bien que n’ayant pas assez de sou.

« C’est pas compliqué, au sein d’une instance comme la Fédération le président ne gère que la coordination. Il s’agit de mettre des organes en place, notamment un très bon secrétaire général qui puisse gérer tous les problèmes administratifs parce que la CAF pratiquement ne travaille qu’avec le secrétaire général. Si vous avez un très bon secrétaire général qui gère parfaitement les actions courantes, le président ne fait que coordonner… Depuis 10 ans je suis dans ce milieu je pense que je suis-je suffisamment mûr pourquoi après les clubs d’aller à un autre palier »,  a-t-il déclaré.

Il compte battre campagne dans les jours à venir avec pour Directeur de campagne Salifou Camara alias “Super V”.

Maciré Camara

+224 628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.