Présidentielle : le Bloc libéral ”n’a pas donné et ne donnera pas de consignes d’alliance et de vote”

Print Friendly, PDF & Email

Dans un communiqué transmis à Mediaguinee, le Bloc Libéral (BL) de Faya Lansana Millimouno a annoncé qu’il n’a pas donné et ne donnera pas de consignes d’alliance et encore moins de vote à ses militants lors de la présidentielle du 18 octobre prochain. Communiqué… 

Le Bloc Libéral voudrait rappeler à tous qu’il a organisé une consultation en son sein pour définir sa position vis-à-vis de la présidentielle du 18 octobre 2020.

A l’issue de cet examen, il a été établi que la majorité des instances du parti ne voudrait y participer. De ce fait, cette décision a été rendue publique conformément à la règle en la matière. C’est pourquoi, le Bloc Libéral n’a pas donné et ne donnera pas de consignes d’alliance et encore moins de vote à ses militants et sympathisants pour les présidentielles prochaines.

Il reste entendu que toute action entreprise par un responsable ou un militant du parti doit être comprise comme relevant strictement de ses droits et devoirs citoyens qui n’engagent que l’intéressé.

Partant, tout militant ou responsable du Bloc Libéral qui se permettrait d’associer le nom du Parti à sa démarche personnelle, en subira les conséquences disciplinaires.

D’autre part, le Bloc Libéral reste strictement engagé dans le combat que mène le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ; conséquemment, le parti invite ses militants et sympathisants à répondre massivement aux consignes de toutes manifestations annoncées. Fait à Conakry, le 28 septembre 2020

Le Bloc Libéral

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.