Présidentielle 2020 : le collectif des dix candidats invite la Cour constitutionnelle à ”dire le droit”

Print Friendly, PDF & Email

Après un entretien qui a duré plusieurs minutes, le collectif des dix candidats à l’élection présidentielle du 18 octobre, s’est fendu d’une déclaration ce vendredi au siège du parti PACT à Dixinn, pour annoncer l’introduction individuelle des recours à la cour constitution contre les résultats publiés par la CENI.

« Compte tenu des graves irrégularités enregistrées avant, pendant et après le scrutin, les participants ont décidé de rejeter catégoriquement les résultats provisoires proclamés par la CENI ce samedi 24 octobre au palais du peuple.

Les candidats ont décidé d’introduire chacun un recours à la cour constitutionnelles. Ils lancent un appel à cette cour constitutionnelle pour qu’elle fasse preuve de responsabilité et d’objectivité dans le traitement du contentieux électoral. Le collectif invite la cour constitutionnelle à dire le droit, rien que le doit, afin de rétablir la vérité des urnes et pour éviter de mettre en danger la paix sociale et la stabilité du pays », a lu la présidente du PACT, Dr Makalé Traoré.

Parlant de la mission des émissaires de la CEDEAO, l’Union Européenne et les Nations Unies, « Le collectif déplore le fait que cette mission n’ait rencontré que deux candidats sur les douze qui ont participé à l’élection présidentielle ».

Enfin, ces candidats demandent l’ouverture d’une enquête par le gouvernement, pour « identifier les acteurs des crimes et les déférer devant les tribunaux compétents conformément à la loi ».

Mohamed Cissé et Mamadou Yaya Barry 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.