Présidentielle 2020 : une caravane de la paix en Guinée forestière pour prévenir les violences électorales 

Print Friendly, PDF & Email

L’Association Nationale des Artistes de la Guinée Forestière (ANAGUIF) a animé une conférence de presse ce jeudi 27 août 2020 à la maison de la presse de Kipé Dadya dans la commune de Ratoma au tour du thème, ‘’Caravane de la Paix en Guinée Forestière’’. L’objectif principal est de sensibiliser les populations à la base. Cet événement placé sous le haut patronage du chef de l’État regroupe toutes les voix du Sud du pays et toutes les sensibilités de la Guinée forestière.

Selon Billy Demaazo, président de l’association, l’initiative vise surtout à établir la paix en Guinée forestière surtout pendant les périodes électorales.

« Souvent à l’approche des échéances électorales, il y a souvent des problèmes chez nous (Forêt ndlr). L’objectif principal de ce projet c’est d’essayer de sensibiliser les populations à la base. A ceux qui vivent en Guinée Forestière, leur dire que chez nous, ce n’est pas le bastion des conflits et que nous ne voulons plus qu’il y ait des conflits quand il y a des élections. Il est important qu’on interpelle l’opinion nationale et internationale pour leur dire stop, trop c’est trop. Nous ne voulons plus cela en région forestière. Nous ne voulons plus qu’il y ait des problèmes en Guinée forestière », a-t-il lancé. 

Quant au manager dudit projet, Junior Kpakpataki, 14 artistes de différentes préfectures ont été sélectionnés pour la caravane.

« Nous avons sélectionné deux artistes par préfecture, ce qui fait 14 artistes sur la compilation dont Sény Malomou, Antoine Flingo. La première journée sera une journée de concertation, de table ronde assortie de sacrifice. La deuxième journée, on regroupera la couche juvénile pour leur expliquer la nécessité de sauvegarder la paix. La caravane doit bouger à partir du 1er septembre, elle vise à déblayer le terrain », précise-t-il.  

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.