Présidentielle du 18 octobre : les partis politiques en lice s’engagent à maintenir la paix à Mamou

Print Friendly, PDF & Email

Au regard des affrontements qui ont lieu dans certaines préfectures de la Guinée en marge de la campagne électorale en cours, les partis politiques en compétition notamment l’UFDG et le RPG, promettent de maintenir la paix et la cohésion sociale dans la ville cosmopolite de Mamou étant la synthèse de toutes les ethnies.

Dans un communiqué conjoint radiodiffusé, Elhadj Ibrahima Diallo du RPG, Elhadj Ibrahima Kéita de l’UFDG, le commandant de l’USSEL Bienvenue Lamah, le commissaire de police Lancei Camara, ont déclaré que les populations doivent accepter le résultat de l’élection, protéger les édifices publics et privés, ne pas entraver la libre circulation des personnes et de leurs biens, prôner la paix pendant la campagne électorale, respecter les jours et heures de campagne tout comme la cohésion pacifique entre les militants.

Des personnes rencontrées ont donné leurs avis : 

Boubacar Diallo : « C’est une bonne initiative. Il reste maintenant à appliquer ce qui a été dit. Les partis politiques doivent jouer leurs rôles. »

Abdoulaye Diawara : « Ce qui se passe ailleurs, ne doit pas arriver à Mamou, nous devons nous respecter les uns et les autres, la politique ne doit pas nous diviser. »

L’inspection régionale des affaires religieuses invite tout le monde à se donner la main pour le maintien de la paix à Mamou.

Ousmane Loppe Barry, correspondant à Mamou

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.