Présidentielle en Guinée : les observateurs de la CEMAC livrent leurs constats

Print Friendly, PDF & Email

Après une journée d’observation du scrutin présidentiel du 18 octobre, les experts issus des organisations de la mission des experts électoraux des pays de la CEMAC, la nouvelle perspective et le Conseil Africain d’actions concertées (CAFAC) ont, tour à tour, dévoilé ce lundi 19 octobre 2020, les résultats de leurs constats tirés du terrain. C’était dans un réceptif hôtelier de Conakry.

Dans sa déclaration, la nouvelle perspective souligne que le scrutin électoral s’est passé dans les conditions les meilleures.

« Nous avons constaté que les électeurs sont sortis massivement pour aller voter en toute quiétude. Malgré certains couacs et irrégularités qui ne sont pas de nature à entacher la régularité du scrutin constatés à certains endroits, Nouvelle perceptive affirme donc que cette élection s’est déroulée hier dans la sérénité et est à ce titre démocratiquement acceptable. ‘’Nouvelle Perceptive’’ exhorte donc tous les guinéens et guinéennes à rester calme et d’attendre les résultats qui seront proclamés par la CENI », indiqué Dr Mathias Ngue.

Quant aux experts électoraux des pays de la CEMAC qui ont déployé 45 observateurs sur toute l’étendue du territoire national, « après une évaluation préliminaire des informations recueillies par les équipes d’observateurs déployées à Macenta, Guéckédou, Kankan, Conakry, Kissidougou, Pita, et Dabola, la mission des experts électoraux des pays de la CEMAC a constaté, au cours du déroulement du scrutin du dimanche 18 octobre 2020 :

L’’ouverture des bureaux de vote quasiment dans les horaires prévus ;

La bonne organisation du scrutin ;

La bonne maitrise des procédures du vote par les membres des bureaux de vote ;

La présence des délégués des candidats ;

La présence effective des représentants de la CENI ;

La disponibilité en qualité suffisante du matériel et documents électoraux ;

L’implantation visible des bureaux de vote ;

Le déroulement correct des opérations de dépouillement…

De ces observations préliminaires, la mission des experts électoraux des pays de la CEMAC a constaté que le scrutin du 18 octobre 2020 s’est déroulé dans le calme, la sérénité, l’équité, et la transparence. Elle déclare donc le scrutin du 18 octobre 2020 libre et démocratique », a lu Cyrille Nguieguang du Cameroun. Invitant également les acteurs au calme.

« En attendant la proclamation des résultats officiels du scrutin du dimanche du 18 octobre 2020, la mission invite tous les leaders politiques à appeler leurs militants et sympathisants à patiemment attendre dans le calme », dit la structure.

De son côté, la CAFAC dit avoir « constaté une forte mobilisation des différents acteurs de la vie politique, associative, religieuse, organisation de jeunesse, de femmes, appelant à préserver la concorde nationale et la cohésion sociale avant les élections. Une conscience collective prononcée au sein du peuple de guinéen quant à la préservation de la paix. Il ressort de nos observations préliminaires que le scrutin s’est déroulé dans une atmosphère apaisée, calme et de sécurité hors mis quelques incidents constatés n’ayant pas d’incidents sur le scrutin dans sa globalité.

La CAFAC exhorte les acteurs politiques à ne pas prononcer de déclarations inopportunes et irresponsables en lien avec la proclamation des résultats qui pourraient semer les troubles et confusion, mais s’en référer à la structure légale chargée de proclamer les résultats issus des urnes dans les délais à savoir la CENI » a lu Placide Boganda Yangongo, coordinateur général de la CAFAC.

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.