Présidentielle : le CNOSCG déploie 800 observateurs à Conakry, et donne les dernières consignes

Print Friendly, PDF & Email

A quelques heures du scrutin présidentiel du 18 octobre, le conseil National des Organisations de la Société Civile Guinée (CNOSCG), à travers sa plateforme ‘’Regard du peuple’’, a clôturé ce samedi à Conakry, la dernière formation des 800 agents observateurs devant investir les bureaux de vote pour veiller au déroulement de l’opération.

Dans son intervention, le président du CNOSCG, Dansa Kourouma a donné les dernières consignes à ces agents qu’il appelle ‘’ les forces spéciales’’.  

« Nous leur avons dit qu’ils doivent être absolument neutres et impartiaux. Parce que, dans les bureaux de vote, ils ne doivent avoir aucune affinité politique. Ils doivent remplir les informations avec objectivité. Second message, venir à l’heure dans le bureau de vote. C’est-à-dire les bureaux de vote doivent s’installer devant l’observateur car, il doit contrôler les membres du bureau de vote, et le comportement des électeurs.

 3ème message. Le plus important, c’est comment remonter les informations par trois moyens, à travers une application qu’on a installée dans leurs téléphones Android. Le formulaire d’observation physique sera rempli et signé. 

Autre consigne, c’est comment retrouver le bureau de vote. Tous les observateurs seront déployés dans leurs quartiers où ils sont recrutés, et ils doivent voter par dérogation avant que les autres électeurs ne commencent à voter ; pour qu’ils aient le temps de se concentrer sur la manière dont le vote se passera. 

Dernier message, l’observateur est muet, il ne parle pas, il voit tout, il sait tout mais il ne dit rien. Il n’est pas le représentant d’un parti politique », dit Dansa Kourouma.

Les observateurs quant à eux, se disent prêts à descendre sur le terrain. Ils promettent d’appliquer à la lettre les consignes du CNOSCG.

Mohamed Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.