Présidentielle : l’opposant Mamadou Sylla aussi ne donne aucune consigne de vote

Print Friendly, PDF & Email

Après sa décision de bouder l’élection présidentielle de 2020, le président de l’UDG, Mamadou Sylla, ne veut pas donner de consigne de vote à ses militants. 

Lors d’une rencontre ce samedi, 19 septembre avec les responsables du bureau politique national et présidents des fédérations, le richissime homme d’affaires a dit son refus d’accompagner l’un des 12 candidats en lice. 

« (…) On ne dit jamais jamais. Cela appartient à Dieu. On ne sait jamais ce qui peut arriver demain. Mais, en attendant, notre position, on ne part pas et on ne supporte pas quelqu’un. Ça c’est clair et net», a lâché le chef de file de l’opposition. 

Parmi les raisons du boycott de ces échéances électorales avancées par Mamadou Syllan, il y a entre autres le fichier électoral, la mort d’une centaine de jeunes opposants et la volonté du président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.