Présidentielle : l’UFDG dénonce des anomalies dans la distribution et l’affichage des listes électorales

Print Friendly, PDF & Email

A moins d’une semaine de la présidentielle du 18 octobre prochain, le parti du principal challenger du président Alpha Condé, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a au cours d’une conférence de presse animée, ce mardi 13 octobre 2020, dénoncé plusieurs anomalies concernant la distribution et l’affichage des listes des électorales.

Selon, le vice-président de l’UFDG, Aliou Condé, le parti a déjà adressé un courrier à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à cet effet.

« Le premier point est relatif à la distribution des cartes d’électeur pour dire de remettre des nouvelles cartes à quelqu’un qui a un récépissé qui n’a pas retrouvé sa carte ou qui avait une carte en 2020 lors du double scrutin. Et le deuxième est relatif au procès-verbaux. On a dit à la Céni de nous donner des documents qui doivent être lisibles et qui sont validés par la Cour constitutionnelle », dira-t-il.

Les partis politiques invitent la Céni à se conformer au code électoral qui est la loi électorale mais les représentants des 9 partis politiques n’ont pas eu gain de cause.

« Mais un des commissaires de la Céni a informé l’assistance qu’au sein de la Céni, il n’y a pas d’unité sur la question. Certains commissaires veulent qu’on émette des fiches de résultats validés par la Cour constitutionnelle pour qu’elles puisses être utilisées et d’autres supposent qu’ils ont voulu nous montrer que vraiment au sein de la Céni, il n’y a pas d’entente sur cette question », a expliqué Aliou Condé.

Rachidatou Bah (stagiaire)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.