Présidentielle : l’Union des Écoles Franco-Arabes de Guinée prête à accompagner un candidat qui prendra en compte sa préoccupation

Print Friendly, PDF & Email

Au cours d’une conférence tenue ce jeudi 24 septembre 2020 à la maison de la presse, les membres de l’union des Écoles Franco-arabes de Guinée ont dénoncé le manque d’attention des autorités du pays à leur égard. Ils avancent la non prise en compte des bourses d’études pour les étudiants du Franco-Arabe, le manque d’infrastructures scolaires, la mise à l’écart de leur secteur dans toute prise de décision. En conséquence, ils dévoilent être prêts à soutenir un candidat à la présidentielle prochaine qui signera des accords avec eux, pour l’évolution de leur domaine une fois au pouvoir.  

« Nous pouvons lancer l’appel vers ces engagés à l’élection présidentielle pour qu’ils viennent vers nous. Et nous allons voir comment travailler avec la personne qui va s’intéresser à notre programme. 

Nous appelons tous les partis qui sont engagés, à conserver la paix sociale qui existe entre nous, à bannir totalement les discours de va-t’en guerre et ne pas inciter à la violence. 

C’est un individu face au peuple, il s’agit seulement d’étaler votre programme de société, convaincre les gens à venir vers vous. Nous sommes là à revendiquer certaines choses, la personne qui viendra avec nous, nous allons voir comment mettre ces programmes en place », a dit M’Bemba Soumah, membre de l’association. 

Prenant l’exemple sur des pays africains, Soumah annonce par contre qu’« Il y a eu des efforts mais, il y a un manque à remplir. Allez-y voir les écoles. Il n’y a aucune école franco-arabe qui a été construite de la base au toit, il n’y en a pas. On en trouve rien. Vous allez dans ces écoles, soit ce sont d’anciennes permanences, soit ce sont des écoles collées aux mosquées.  Allez-y en Côte d’ivoire pour voir comment ils ont réglementé là-bas. Dans les écoles privées franco-arabes, l’Etat prend en charge les enseignants qui donnent les cours en français. Pourquoi pas ça en Guinée ? Il n’y a pas d’infrastructures écolières dans ce pays », s’insurge M’Bemba Soumah.

L’Union des Écoles Franco-Arabes de Guinée, installée sur l’ensemble du territoire national, est un organisme éducatif privé, apolitique et inclusif, en partenariat avec des grandes écoles et institutions internationales spécialisées dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement. 

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.