Présidentielle : ‘’ma candidature est d’abord portée par les femmes’’ (Makalé Traoré, PACT)

Print Friendly, PDF & Email

Devant les médias ce mercredi 9 septembre à son siège à Dixinn, la présidente du Parti de l’Action Citoyenne par le Travail (PACT) Dr Makalé Traoré est revenue sur ses motivations à s’engager dans la conquête du fauteuil présidentiel le 18 octobre prochain. Elle dit avoir répondu aux appels de nombreuses femmes guinéennes soucieuses de la stabilité du pays et d’un développement harmonieux de la Guinée.

‘’Je crois au peuple de Guinée. Je vous dis, je ne tombe pas du ciel. Depuis 25 ans, je suis en Guinée, j’habite chez l’habitant, je partage son repas. Ma candidature est d’abord portée par les femmes qui ont dit : ‘’Docteure, cela fait des années que tu alertes, que tu proposes, que tu dénonces les insuffisances, on ne t’écoute pas, bats-toi pour être à l’hémicycle pour défendre ces questions-là. Pourquoi toi tu ne vas pas te lever ? Nous, on te fait lever pour la Guinée’’, a-t-elle révélé.

Se présentant comme une parfaite connaisseuse de la Guinée, celle qui a dirigé la Coalition des Femmes et Fille de Guinée (COFFIG), composée de plusieurs organisations féminines, dit être assurée de sa victoire, ‘’même si le terrain politique reste miné par des formations politiques qui ont fait montre de popularité’’.      

« Compte tenu de mon parcours, je pense que je suis quelqu’un qui peut travailler pour son pays, quelqu’un qui est compétent pour réunir les Guinéens. J’ai quand même réuni 177 organisations des femmes de Guinée, au-delà de l’appartenance politique ethnique et sociale. Je pense que ma candidature peut rassurer. Et tant que le peuple veut changer, quel que soit le système, il va changer. Je crois en ça et nous allons travailler. Je suis persuadée qu’au soir du 18 octobre, les Guinéens seront rassurés. C’est possible. Je sais que les femmes sont mobilisées, elles vont mobiliser leurs maris et enfants pour voter pour moi. Parce que mon programme est fait pour le Guinéen : les jeunes, la femme, les retraités, les travailleurs, je n’ai oublié personne », déclare Dr Makalé Traoré, 59 ans, ancienne ministre de la fonction publique et de la Réforme Administrative.

Parmi ses priorités, la candidate fait noter entre autres la création d’une caisse nationale pour l’égalité de chance ; la création d’un fonds de développement des régions ; la formation des formateurs, la valorisation du salaire des enseignants ;

Mohamed Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.