Présidentielle : Mamadou Sylla de l’UDG trouve raisonnable la caution fixée à 800 millions gnf

Print Friendly, PDF & Email

La commission électorale nationale indépendante (Ceni) a fixé ce mardi 18 août la caution pour la présidentielle du 18 octobre prochain à 800 millions de nos francs. Le président du parti de l’union démocratique de Guinée (UDG) et Chef de file de l’opposition, Mamadou Sylla ne trouve pas d’inconvénients à cette somme qui était la même lors de la présidentielle de 2015.

 Interrogé sur cette caution, ce mardi par Mediaguinee, le président de l’UDG a déclaré : « Je crois que c’est raisonnable parce que les gens pensaient que la CENI allait augmenter la caution au minimum un milliard. » Rappelant que : « C’est le même montant qui été fixé en 2015. »

Répondant à la question de savoir si l’UDG est prête à aller à l’élection présidentielle du 18 octobre, le chef de file de l’opposition de préciser : « Je suis le candidat conservateur pour le moment. Si tout est réglé par la CENI, le fichier est assaini, il n’y a pas de problème. Aussi il faut qu’on soit rassuré que les urnes ne seront pas stockées soient au niveau des communes ou bien des camps militaires. Il faut qu’on voit tout clair avant de s’engager définitivement. »

Elisa Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.