Présidentielle : NGP donne 72h à son président Badra Koné d’apporter son soutien à l’UFDG 

Print Friendly, PDF & Email

Le président du mouvement NGP, Badra Koné qui a fait une sortie récemment pour déclarer qu’il ne soutient ni le RPG arc- ciel ni l’Ufdg au scrutin du 18 octobre prochain risque d’être éjecté. En tout cas dans une déclaration rendue publique lors d’une conférence de presse animée ce mardi, 6 octobre le bureau exécutif de la NGP, a donné 72 heures au démissionnaire de l’ufr de revenir sur sa décision tout en honorant son engagement vis-à-vis du parti de Cellou Dalein Diallo. Au contraire il sera déchu de ses fonctions.

‘’(…) Déplorons la dernière sortie médiatique du président de la Nouvelle Génération Politique (NGP) Monsieur Badra Koné, dans laquelle il affirmait que le mouvement dont il est à la tête, se refusait de prendre position dans le cadre l’élection Présidentielle prévue pour le 18 octobre 2020 et qu’il observerait une neutralité.  En effet, le 26 septembre 2020 lors d’une convention réunissant les Partis et Mouvements soutenant le candidat de l’UFDG El Hadj Mamadou Cellou Dalein DIALLO, la NGP fut citée comme Mouvement soutenant le Parti.  Nous sommes convaincus que cette déclaration est justifiée, du fait que le Président Monsieur Bara Koné a au cours d’une entrevue rassuré les dirigeants et le Président de l’UFDG du soutien de la NGP à sa candidature. La NGP est respectueuse de ses engagements, le reniement du Président Monsieur Badra Koné est considéré inadmissible par le Bureau Exécutif National de la NGP et de son Cabinet, bien que cela pourrait s’expliquer par des raisons que nous nous abstiendrons de rendre public », a déclaré, la porte-parole  de circonstance Oumou Kader  Soumah.

Dans la même lancée, l’invite a été faite à Badra Koné de revenir sur sa décision dans les prochaines 72 heures, au cas contraire le bureau exécutif demandera sa démission.

“Nous signataires de la présente, donnons 72 heures à Monsieur le président Badra Koné pour se raviser. À défaut, sans quoi nous serons dans l’obligation d’exiger sa démission de la présidence de la NGP. Nous informons l’opinion que nous soutenons la candidature du Président de L’UFDG Monsieur Cellou Dalein DIALLO à la présidentielle du 18 octobre 2020 conformément à l’accord de principe donné par Monsieur le président de la NGP Badra Koné qui a prévalu à la déclaration de soutien rendue public par l’UFDG à l’occasion de la cérémonie de signatures des alliances avec les partis et mouvements politiques”.

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.