Présidentielle : Bakary Diaby mobilise les jeunes de Ratoma en faveur de la paix

Print Friendly, PDF & Email

Autour de Bakary Diaby, plusieurs jeunes de la commune de Ratoma se sont mobilisés ce jeudi, 15 octobre à la maison des jeunes de ladite commune, pour prôner la paix et la quiétude sociale avant, pendant et après le scrutin électoral du 18 octobre.

La rencontre a réuni plusieurs vedettes de la musique guinéenne dont entre autres, Lama Sidibé, Marcus du groupe Banlieuz’art et Ans-T Crazy.  

Au nom des organisateurs, Souaréba Diaouné a dit les raisons de cette mobilisation en ces termes « l’organisation de ce meeting résulte d’un constat général, du fait que chez nous, les élections, quelle que soit la forme, enregistrent des violences sous multiples formes ; telles que les violences verbales, physiques, psychologiques, structurelles, etc. C’est dans ce cadre et surtout le manque de fair-play démocratique existant, que la coalition des jeunes leaders de Ratoma pour la paix entend conscientiser les jeunes pour prévenir la violence et œuvrer pour des élections apaisées et démocratiques, sachant qu’ils sont la cible des hommes politiques pour la violence en période électorale. (…) », a-t-il indiqué. Ajoutant « La coalition des jeunes leaders de Ratoma pour la paix est résolument engagée à poursuivre ses activités au nom de la paix, de la non-violence avant, pendant et après les élections du 18 octobre prochain », souligne Souaréba Diaouné, porte-voix des jeunes.

Pour Bakary Diaby, parrain de la cérémonie, « Ces jeunes ont la volonté qu’il y ait de la paix sur le Littoral et l’Axe. Ils viennent encore une fois, de démontrer que sans la paix, on ne peut rien faire. Ces jeunes se sont donnés la main pour qu’il y ait la paix sur les deux axes. Ils ont mené des campagnes de sensibilisation dans les quartiers, les guéttos, un peu partout. Il faut encourager ces jeunes, parce que, ils ont la confiance qu’il faut la lutte pour qu’il y ait la paix », dit-il.

Et de poursuivre, « Quand on est jeune, l’avenir de ce pays nous appartient. Et, sans la paix, on ne peut rien construire. Quand on regarde la Sierra-Leone et le Libéria, on ne souhaite pas que ces mêmes évènements arrivent à notre pays. Je pense qu’à travers ces jeunes, le message est bien passé. Nous allons continuer à sensibiliser et prier pour que les élections qui doivent se tenir dans quelques jours, se passent très bien et qu’après, qu’il ait toujours la paix », a soutenu Bakary Diaby.

Ce grand rassemblement de jeunes soucieux de la paix en Guinée, a été marqué par la prestation des artistes qui ont appelé les guinéens au pardon à l’acceptation de tous.

Mohamed Cissé  

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.