Prévention des conflits électoraux : une trentaine de cadres outillés, à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Du 13 au 16 juillet, un atelier bridge organisé par la commission électorale nationale indépendante (CENI) et la fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) s’est tenu à Conakry au tour du thème : « prévention des conflits et gestion des contentieux électoraux. »

Ils sont au total une trentaine de cadres à avoir bénéficié de ce renforcement des capacités dans la gestion du processus électoral. Il s’agit des commissaires et assistants de la CENI, des juges assistants de la Cour constitutionnelle, des représentants des partenaires techniques et financiers, notamment Sarch For Common Groun (SFCG) et National democratic institute (NDI).

A la faveur de la cérémonie de clôture, la porte-parole des participants, Aminata Tounkara, responsable communication à SFCG s’est réjoui de cette initiative qui vise à renforcer la capacité des acteurs majeurs du processus électoral dans notre pays.

« Au terme de quatre jours d’intense travaux, les participants ont pu se familiariser avec les notions de prévention des conflits et de gestion des contentieux électoraux. Au nom des participants, j’exprime toute notre satisfaction quant à la qualité des modules et de la dextérité des facilitateurs », a-t-elle laissé entendre, avant de remercier la CENI et IFES pour cette heureuse initiative ainsi le partenaire financier, l’USAID qui a toujours ouvré au renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit en République de Guinée.

Poursuivant, elle a émis le souhait de voir organisé un atelier BRIDGE TTF afin d’élargir le cercle des facilitateurs de ce genre d’atelier dans notre pays.

Le commissaire Bakary Mansaré, vice-président de la CENI a mis l’occasion à profit pour rappeler que son institution est résolument engagée pour qualifier d’avantage le processus électoral à travers le renforcement des capacités des acteurs. Notamment à travers le curriculum BRIDGE qui est selon lui, le cours de perfectionnement professionnel le plus complet qui existe à travers le monde dans le domaine de l’administration électorale. Il a ensuite remercie le cabinet d’expertise électoral guinée (CEEG) ainsi que les partenaires notamment IFES et l’USAID pour leur appui constant au processus électoral.

Bakary Mansaré a enfin exhorté les bénéficiaires de cette formation à en faire bon usage et surtout avoir le courage de continuer à grimper les différents escaliers BRIDGE pour permettre à notre pays d’avoir plusieurs facilitateurs accréditeurs et même experts reconnus à travers le monde.

La cérémonie a pris fin par la remise de certificats aux participants.

Alhassane

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.