Prévention des inondations : les ministres Ibrahima Kourouma et Papa Koly lancent l’opération de dégagement des points critiques

Print Friendly, PDF & Email

Dans le souci de prévenir des inondations qui causent souvent des pertes en vie humaine, le gouvernement à travers les départements en charge de la Ville et de l’Aménagement du territoire, de l’Hydraulique et de l’Assainissement vient de lancer une vaste opération de dégagement des points critiques susceptibles de créer ces inondations.

Ce samedi, 10 juillet 2021, ce sont Dr Ibrahima Kourouma et Elhadj Papa Koly Kourouma, respectivement ministres de la Ville et de l’Aménagement du territoire, de l’Hydraulique et de l’Assainissement qui ont officiellement lancé ladite opération à Conakry, dans la commune de Dixinn, plus précisément derrière l’école primaire publique, N’Fa-Ousmane Touré où le canal d’évacuation des eaux pluviales venant de Madina, est envahit par des constructions anarchiques. De là, ils (ministres) se sont ensuite rendus dans les communes de Matam et de Matoto pour constater le démarrage effectif des travaux.

Selon le ministre Ibrahima Kourouma,  cette opération de dégagement durera toute la saison pluvieuse. « Je voudrais vous rappeler que le président de la République, Pr Alpha Condé, à la veille de chaque saison des pluies, instruit le ministère de la ville de prendre des dispositions afin que les populations de Conakry et celles de toute la Guinée entière vivent dans les conditions les meilleures. Chaque année, nous le faisons. Mais cette année, il y a une particularité parce que nous avons bénéficié de l’accompagnement du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement pour qu’en plus de l’ouverture des démolitions qui va avoir lieu, que les gravats ne restent pas sur place. Qu’elles soient directement transportées parce que la présence de ces gravats permet parfois de créer des inondations. Ce que nous attendons cette année, c’est de mener une action beaucoup plus forte, propre mais aussi plus réussie parce que le souhait du président Alpha Condé et du gouvernement, c’est de faire en sorte que la population guinéenne n’ait pas peur pendant la saison des pluies et qu’elle ne soit pas surtout dans les difficultés. Et le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire plus le gouvernorat et ces autres ministères qui nous accompagnent aujourd’hui, doivent travailler de manière à ce que cela soit », dira-t-il.

Poursuivant, il a invité la population à l’accompagnement. Car, explique-t-il, l’action du gouvernement ne peut avoir un effet beaucoup plus important que si la population elle-même accompagne. « On ne peut pas continuer à verser les ordures dans les caniveaux parce que la conséquence, après, c’est l’inondation. De toutes les façons, nous nous allons travailler avec d’autres ministères pour faire en sorte que cette situation soit beaucoup plus meilleure (…) Quelque soit l’endroit où il y a une complication susceptible de créer des problèmes à la population, nous allons prendre toutes les dispositions pour que cela soit libéré », a-t-il rassuré.

Selon le ministre d’Etat Papa Koly Kourouma, il y a maintenant un certain moment que les ministères ont compris qu’il fallait qu’ils se retrouvent pour mettre en place une synergie d’actions.

« C’est ainsi que le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire, le ministère de l’Hydraulique et de l’assainissement, le ministère des Travaux publics ont créé un cadre de concertation pour discuter de l’ensemble des thématiques qui se posent aux ministères de façon individuelle. C’est ainsi que ces derniers temps, nos ministères ont eu pour thématique, tous les points inondables en saison pluvieuse. Il y a eu des missions qui ont été déployées pour essayer de repérer ces points inondables, déterminer les causes et proposer des solutions. Là où sommes aujourd’hui, quand vous regardez très bien, il y a un canal de drainage des eaux pluviales qui est complètement obstrué par des constructions et par des jets d’ordures. C’est pourquoi nous nous sommes dits qu’il fallait prendre la situation en main et faire en sorte qu’on ne pleure pas encore d’autres morts ici », a-t-il noté, avant de rassurer que son département et les autres départements impliqués travailleront main dans la main pour qu’il n’y ait plus d’inondation mortelle dans les différentes communes de Conakry.

Youssouf Keita

+224 666487130       

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.