Prévention du Covid-19 : manque de chlore et d’eau de javel à Yomou

Print Friendly, PDF & Email

Le respect des mesures d’hygiène permettant de se prémunir contre la pandémie du coronavirus se heurte à des difficultés à Yomou. Les habitants de cette ville du sud du pays et très éloigné de la capitale guinéenne sont confrontés à un manque de produit désinfectant notamment le chlore et l’eau de javel.

Alors que le nombre de cas positifs au Covid-19 ne cesse d’augmenter chaque jour, la Guinée est obligée aussi de mener une guerre contre cette maladie. Et même si la majeure partie des cas confirmés sont à Conakry, c’est tout le pays qui est en alerte. Ce, en raison de la propagation rapide de cette pandémie mettant à rude épreuve les systèmes sanitaires de par le monde entier. D’où la prise de mesures préventives dans toutes les villes du pays

C’est le cas notamment à Yomou, préfecture située dans la région forestière à plus de 1000 km de Conakry. Dans la commune urbaine, des kits de lavage de mains sont visibles actuellement devant tous les services administratifs, mais pas devant les boutiques et dans les ménages. En effet, la population fait face à un manque criard de chlore et d’eau de javel, des désinfectants qui entrent en première ligne dans le lavage des mains.

Edy Loua, correspondant à Yomou

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!