Primaires du RPG à N’zérékoré : ‘’j’ai été éliminé dans les conditions que tout le monde sait’’ (Mamady Top)

Print Friendly, PDF & Email

C’est sans nul doute une nouvelle crise que traverse le parti au pouvoir dans la préfecture de N’zérékoré, au sud du pays. Contesté par la jeunesse du parti, le BPN du RPG aura finalement entendu une partie de la revendication de sa jeunesse pour invalider les primaires qu’elle avait qualifiée de mafieuse.

Le choix est tombé sur le jeune Joupé Zogbélémou à l’uninominale et Sékou Souaré à la proportionnelle. Mais le deuxième choix du syndicaliste Sékou Souaré qui s’était retiré volontairement des élections primaires fait encore l’objet de beaucoup de contestations au sein du parti.

Interrogé, Mamady Top Kourouma, un des candidats malheureux aux primaires souligne : “J’ai été éliminé de la course lors des primaires du RPG à N’zérékoré, mais tout le monde sait dans quelle condition. Ce n’était pas du tout transparent, ça s’est très mal passé. J’étais découragé, mais je ne peux pas quitter le parti. Je suis pour le RPG, mes parents y étaient aussi. Mon papa a adhéré au parti par conviction. Il a fait deux ans de prison à cause de ce parti, avant d’être assassiné. Ma maman est décédée alors qu’elle avait un ordre de mission du parti pour Conakry. Mais ce que je déplore, c’est la manière’’.

Un autre jeune du parti qui a préféré s’exprimer sous anonymat dit être déçu. ‘’Je ne sais pas comment ce choix a été fait surtout pour la liste nationale. On ne peut pas prendre quelqu’un qui ne s’est pas présenté pour les primaires du parti’’, s’est indigné ce jeune, avant d’appeler le président à s’impliquer pour éviter une nouvelle crise.

Le choix du syndicaliste Sékou Souaré divise les membres du parti à Zaly

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.