Connect with us

Societé

Procès de Fodé Baldé de l’UFR et du journaliste Mohamed Bangoura: la défense demande la reprise de la procédure

Accusés d’injures, de diffamation, de production, de diffusion et mise à disposition de données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publics ou à porter atteinte à la dignité humaine par le biais d’un système informatique, le journaliste Mohamed Bangoura, directeur de publication du site d’informations Mosaiqueguinee.com et Fodé Baldé, responsable de la communication digitale de l’Union des forces républicaines (UFR) vse sont présentés ce lundi, 15 juillet au tribunal de première instance de Kaloum.

Dès l’entame des débats, la défense a soulevé des nullités qui, selon elle, ont entaché la procédure. Dans ces exceptions, les avocats de la défense ont pointé du doigt le fait que le procureur général près la cour d’appel de Conakry, ait directement saisi la police judiciaire. Pour eux, le procureur général devrait plutôt saisir le procureur de la république près le tribunal de première instance qui, à son tour, devrait saisir la police judiciaire pour déclencher la procédure.

Par ailleurs, les avocats de la défense se sont opposés au fait que leurs clients soient jugés sur la base de la loi sur la cybercriminalité. Ce groupe d’avocats demande à ce que l’un des prévenus qui est journaliste soit jugé sur la base de la loi sur la liberté de la presse. Après avoir constaté toutes ces nullités, la défense a demandé au tribunal d’annuler toute la procédure et d’ordonner sa reprise.

Le procureur et la partie civile qui étaient sur la même longueur d’onde ont réfuté les exceptions soulevées par la défense et ont demandé au tribunal de ne pas les prendre en considération.

Après plus  d’une heure de discussion, le tribunal a renvoyé les débats au 22 juin prochain.

Thierno Sadou Diallo

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook