Procès de Foniké Menguè : un homme ”souffrant de dépression” trouble l’audience 

Print Friendly, PDF & Email

C’est un jeune d’une 30 d’années qui a perturbé, vendredi, le procès d’Oumar Sylla “Foniké Menguè, un des leaders du FNDC poursuivi pour “diffusion et production de fausses nouvelles” lorsque Me Adama Salomon Camara plaidait. Précisément c’est au moment où l’avocat faisait écouter au tribunal un son d’un jeune qui se fait appeler sur les réseaux sociaux le ministre de la défense du président Alpha Condé sur Facebook [Ousmane Gnelloy Diallo] en train d’insulter le président de l’Ufdg, Cellou Dalein Diallo que ce jeune qui souffrirait d’une dépression a sauté sur la parole en disant : “c’est bon maintenant on a assez entendu”.

Une déclaration qui a irrité la colère du juge Alphonse Charles Wright qui a suspendu immédiatement l’audience, ordonnant que l’individu soit directement jugé pour trouble à l’audience. 

Après concertation avec les parties, le juge est revenu dans la salle pour déclarer qu’il lui a été remonté que le jeune en question souffre d’une dépression mentale. Avant de demander aux gardes d’expulser l’individu de la cour du tribunal, hors des regards. 

Elisa Camara, depuis le tribunal de première instance de Dixinn 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.