Procès des évènements du 28 septembre : Dadis quitte enfin la barre

Après quinze comparutions, le capitaine Moussa Dadis Camara a finalement quitté la barre du tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la Cour d’appel de Conakry, ce mercredi 25 janvier 2023.

Après avoir répondu aux questions du ministère public, des avocats de la partie civile, de la défense de son ancien aide de camp, Aboubacar Diakité, dit Toumba et de sa propre défense, le capitaine Moussa Dadis Camara a clamé haut et fort son innocence dans les évènements du 28 septembre 2009 qui ont fait selon l’ONU plus de 150 morts.

Par ailleurs, l’ex président de la junte militaire soutient que depuis le début du procès, aucune preuve n’a été exhibée par les avocats de la partie civile et ceux de Toumba Diakité pour prouver sa complicité dans l’affaire des évènements du 28 septembre 2009. Il soutient mordicus que les évènements du 28 septembre 2009 sont un complot savamment orchestré par son ancien ministre de la défense, le général Sékouba Konaté et l’ancien président Alpha Condé pour le faire quitter du pouvoir.

Au moment où nous mettions cet article en ligne, Blaise Goumou qui était à la barre avant qu’une panne d’électricité n’oblige le président du tribunal à suspendre l’audience.

Sadjo Bah     

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.