Procès du 28 septembre. Le gendarme Mamadou Aliou Keita dement avoir violé la tante de son ex-petite amie

Accusé par Aissatou Bah, tante de son ex-petite amie de l’avoir violée lors des événements du 28 septembre 2009, le gendarme Mamadou Aliou Keita a comparu, ce lundi 21 novembre par devant le tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la Cour d’appel de Conakry. 

Le gendarme qui avait le grade de margis à l’époque a rejeté les faits pour lesquels il est poursuivi dans l’affaire du massacre du 2009. 

« Monsieur le président, j’ai fait à la maison centrale de Conakry 9ans 8 mois. Je n’ai jamais violé. Le jour du 28 septembre 2009, aux environs de 10 heures, c’est toute notre unité, l’escadron mobile numéro 1 qui était sortie pour aller au stade pour le maintien d’ordre. Mais arrivés au stade, nous avons été accueillis par les manifestants par les jets de Pierre. Donc, on était obligé de replier. C’est par la corniche que nous sommes passés pour rejoindre notre unité. Donc, c’est le lendemain du 28 septembre, que mon ex petite amie,  Mariama Diallo dite Mina est venue me voir à la maison que sa tante,  Aissatou Bah dite Assy dit que que je l’ai frappée. Je lui ai dit moi ? Donc, je suis parti chez eux pour  rencontrer la dame en question. Arrivé, j’ai vu la dame allongée au salon. Je lui ai dit, si vous êtes sûre que c’est moi qui vous ai frappée, dites moi alors comment j’étais habillé ce jour ? Elle ne m’a pas répondu. Donc, je suis sorti pour rentrer chez moi. Moi, je pensais que c’était fini. Donc, c’est le 30 avril 2013 c’est-à-dire après mon mariage que j’ai été convoqué par la commission rogatoire. Je ne connais pas cette femme. Au moment où je fréquentais mon ex petite amie, cette femme n’était pas dans la famille. Je ne l’ai vue que 3 fois seulement. On m’a confronté avec cette femme mais elle n’a pas pu prouver que je l’ai violée. Mais, moi, je me dis que tout ça là est arrivé parce que je me suis marié avec une autre femme et non avec sa nièce », a déclaré, Mamadou Aliou Keita à la barre. 

Au moment où nous mettions cet article en ligne, Mamadou Aliou Keita est en train de répondre aux questions des parties. 

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.