Prochain sommet de la Cedeao à Dakar : des chefs d’Etat refusent à Embaló la participation de Macron (JA)

Dakar, la capitale du Sénégal accueille le 14 octobre prochain la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao [Communauté economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest], décidée lors le 23 septembre dernier lors du sommet extraordinaire de l’institution ouest-africaine à New York, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Selon l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique (JA), la situation politique en Guinée, au Mali et le dernier développement de l’actualité au Burkina Faso avec la chute du putschiste Paul-Henri Sandaogo Damiba seront au menu des discussions.

Le journal informe que le président Alassane Ouattara recevra en fin de semaine au bord de la Lagune Ebrié à Abidjan les chefs d’Etat du Togo Faure Essozimma Gnassingbe et le président en exercice de la Cedeao et président de la Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embaló, tous deux impliqués dans les négociations pour la libération des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali. Ajoutant que la participation du président français Emmanuel Macron à ce rendez-vous panafricain, proposée par Embaló, ne fait pas l’unanimité.

« Ce rendez-vous panafricain doit se tenir à Dakar le 14 octobre – le principe a été acté le 23 septembre à New York, lors d’un sommet extraordinaire organisé en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. Mais tous les présidents n’étaient pas d’accord. Le fait qu’Embaló souhaite inviter à cette réunion Emmanuel Macron ne faisait en effet pas l’unanimité, alors qu’une partie de l’opinion ouest-africaine décrie actuellement Paris avec virulence. Quoi qu’il en soit, le chef de l’État français n’y participera pas », renseigne l’hebdomadaire.

Noumoukè S.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.