Projet budgétaire 2021 : le ministre de l’Economie demande 23 mille 396 milliards 800 millions…

Print Friendly, PDF & Email

Devant les députés ce mercredi à l’hémicycle, le ministre de l’Economie et des finances, Mamadi Camara a exposé sur son plan de travail en 2021. Après l’étalage des priorités de son département, les secteurs de financement, y compris les dépenses et recettes, il a demandé la validation d’un projet budgétaire de 23 mille 396 milliards 800 millions francs guinéens.

« Conformément à la volonté exprimée par le président de la République, le professeur Alpha Condé de gouverner autrement pour le plus grand bénéfice des populations vulnérables, notamment les jeunes et les femmes, la politique économique continuera de viser en 2021, la poursuite et le renforcement de la transformation structurelle de l’économie et de jeter les bases, les fondements de l’émergence de la Guinée », dit-il.

Revenant sur les objectifs visés par son département au compte de la nouvelle année, le ministre de confier :  « spécifiquement, la politique de 2021 : visera à maintenir le déficit budgétaire et l’endettement à un niveau raisonnable en pourcentage du PIB ; Accroître les investissements en infrastructure pour soutenir la croissance et la diversification économique ; rechercher, dans la mesure du possible, les financements extérieurs sous forme de don ou de prêt concessionnel ; maîtriser l’endettement auprès de la banque centrale et limiter les emprunts du gouvernement auprès du secteur bancaire à un niveau compatible avec le financement adéquat du secteur privé par les banques ; assurer la finalisation des travaux d’aménagement du projet hydroélectrique de Souapiti ; garantir le lancement des activités du fond développement des communes de Conakry  FODECON ; renforcer les programmes sociaux en faveur des populations vulnérables à travers des actions de l’ANIES ; mettre l’accent sur les programmes d’autonomisation des femmes ;  favoriser l’entreprenariat des jeunes ; améliorer la mobilisation des ressources internes ; renforcer la déconcentration budgétaire ; enfin , poursuivre la mise en œuvre du programme de réforme des finances publiques et l’amélioration de la gouvernance budgétaire. Ces hypothèses sont cohérentes avec les orientations du Premier ministre, chef du gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana… ».

Enfin, Mamadi Camara a soutenu devant 95 députés présents au cours de la séance plénière de ce mercredi que « la réalisation de cet ambitieux objectif nous amène à soumettre à l’appréciation de votre auguste assemblée un projet de budget 2021, équilibré en recettes et dépenses de 23 mille 396 milliards 800 millions ».

 Mohamed Cissé      

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.