Projet de nouvelle constitution : ‘’apprêtez-vous au combat à partir de janvier 2020’’ (Sidya Touré)

Print Friendly, PDF & Email

AUDIO- Rentré hier de France, le président de l’union des forces républicaines (UFR) Sidya Touré était ce samedi devant ses militants au siège national de son parti à Matam.

Le leader de l’UFR a confié que c’est depuis Paris qu’il a appris la déclaration du président Alpha Condé de soumettre un projet de nouvelle constitution aux Guinéens. Selon Sidya, cette déclaration du président Condé est une gifle donnée aux Guinéens. Donc il est nécessaire que les Guinéens répliquent à leur tour.

Vous ne devez accepter sous aucune forme qu’il y ait quelque referendum que ce soit ici. Ce que nous entamons-là n’a pas de limite. Nous avez entendu, le FNDC a décidé d’organiser une marche le jeudi prochain, on va faire pour la dernière fois la marche pacifique. A partir du mois de janvier, nous allons donner des instructions pour que notre pays s’engage totalement contre l’idée de toute modification constitutionnelle et de 3è mandat pour Alpha condé. Il faut qu’on se dise et que ce soit clair, le combat a commencé, faites passer les messages dans les quartiers “amoufanfé”. Ce que nous disons n’est pas un slogan, c’est une vraie guerre”, a-t-il indiqué.

Cette déclaration d’Alpha Condé est ‘’une gifle, une provocation’’ a dit le président de l’UFR.

‘’Alpha Condé a été le premier à en parler. Il était parti au QG du RPG pour annoncer que ce sera un affrontement. Donc il est l’heure, vous, vos enfants, vos maris, tous, notre avenir en dépend de ce qui se passe aujourd’hui”.

Plus loin de lancer un appel en ces termes : ‘’sortez massivement, on va montrer à la communauté nationale et internationale que la majorité des Guinéens est opposée à l’idée d’un changement constitutionnel. Notre détermination doit être absolue. Donc apprêtez-vous à partir du 1er janvier 2020″. Ajoutant que le combat que le président Alpha Condé est en train de mener n’est pas pour une ethnie ou pour une région. Mais plutôt un combat personnel. C’est pourquoi, soutient-il, tous les Guinéens doivent se lever pour lui dire Non.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.