Projet de nouvelle constitution : le FNDC préconise “une désobéissance civile”

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi, 20 décembre, le front national pour la défense de la constitution (FNDC) a réagi à la divulgation par le pouvoir d’un projet de nouvelle constitution.

Le FNDC, pour barrer la route à l’adoption de cette nouvelle constitution, a appelé les Guinéens à rester mobilisés et à faire preuve de fermeté dans les actions qui seront annoncées.

“Le FNDC appelle tous les Guinéens à rester mobilisés et à faire preuve de fermeté dans toutes les actions de résistance qui seront annoncées dans les jours à venir, conformément à l’article 21 alinéa 4 de la Constitution”, a dit Abdourahmane Sano, coordonnateur national du FNDC.

Par ailleurs, il a lancé un message à la diaspora et à l’armée et à la communauté internationale.

“Le FNDC appelle tous les Guinéens de l’intérieur et de la diaspora à se préparer à suivre les mots d’ordre qui seront lancés très prochainement dans le sens de la désobéissance civile, les forces de défense et de sécurité, à demeurer républicaines et à ne pas céder à la manipulation d’un pouvoir en déliquescence, en restant du côté du peuple dans sa résistance contre les oppresseurs, toutes ses antennes à se mettre en ordre de bataille pour empêcher toute manipulation visant à changer la Constitution de 2010, la CEDEAO et l’Union Africaine (UA) à intervenir avant que le chaos ne s’installe », a-t-il ajouté.

Abdourahmane Sano a également annoncé le maintien de la marche du FNDC prévue le 26 décembre prochain.

Thierno Sadou Diallo

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.