Prolifération des eaux minérales: « celles qui ne sont pas dans les normes fermées» (ONCQ)

Après l’officialisation de l’interdiction de vente des derniers lots de la boisson énergétique 24h en Guinée, l’office national de contrôle de qualité entame des mesures drastiques contre les unités de production des eaux minérales impropres à la consommation.

À travers un point de presse dans sa direction à Matoto ce samedi 21 Janvier, Mohamed Kadiatou Sylla a fait savoir que la prochaine étape sera axée sur la régulation des eaux sur le marché qu’il estime à plus de 1000 qualités dont la plupart sont impropres à la consommation 

«Comme nous vous avons dit à l’entame, que ça soit la nourriture ou tout autre produit destiné à la consommation c’est nous qui sommes chargés de contrôler. Pour la situation de l’eau,  c’est devenu une situation inquiétante parce que nous constatons la prolifération des unités de production des eaux partout en Guinée.

Si nous nous réferons aux statistiques de cette année, nous avons environ 1.019 analyses cette année et c’est des statistiques fiables. Nous détenons tous les échantillons qui nous serviront de preuve. La situation de l’eau est un domaine transversal , notre préoccupation c’est ma qualité, le ministère de l’Hydraulique, c’est lui qui est chargé des questions liées à l’eau », indique  le Directeur General de ONCQ, avant de d’annoncer les sanctions contre ces ennemis de la santé.

«En termes de proposition de solution, nous demandons un cadre de concertation afin de solutionner ce problème. D’énormes dispositifs sont pris pour réglementer la SEG, puisque nous ne pouvons pas vivre sans cette eau .

Partout où vous allez, il y a des forages naissants.

En attendant un cadre d’entente, nous allons prendre nos dispositions. Tout ce qui est unité de distribution d’eau à Conakry ou à l’intérieur du pays, ces unités seront recensées, contrôlées et celles qui ne sont pas dans les normes seront fermées pour le plus grand bonheur des consommateurs. Vous verrez cela en 2023 », prévient-il.

Mayi Cissé 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.