Connect with us

Politique

Promotion et protection des droits de l’homme en Guinée : rencontre de dialogue avec la communauté diplomatique à Conakry

Published

on

Tenue, ce vendredi à Conakry d’une rencontre de dialogue avec la communauté diplomatique autour de la promotion et de la protection des droits de l’homme en Guinée. Une initiative du Ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté avec l’appui du haut-commissariat aux droits de l’homme en Guinée.

Cette journée qui a regroupé les chefs des représentations diplomatiques accréditées en Guinée, les représentants des agences du systèmes des Nations-unies en Guinée, les représentants des partenaires techniques et financiers et les représentants des organisations de la société civile a pour but de faire des recommandations, propositions et suggestions allant dans le sens de la promotion et de la protection des droits de l’homme en république de Guinée.

Dans son allocution, le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté, Mamadou Taran Diallo a rappelé : « cette rencontre se tient au moment où des manifestations politiques engendrent encore fort malheureusement des morts et des blessures de citoyens. C’est le lieu et le moment de s’incliner pieusement devant la mémoire de toutes les victimes, souhaiter prompt rétablissement aux blessés et condamner fermement tous les auteurs de ces actes inqualifiables et inadmissibles. Face à cette situation intenable, le gouvernement qui a la charge de la sécurité et du bien-être de tous les citoyens a pris des dispositions pour rechercher et sanctionner les auteurs« .

S’adressant aux participants, le ministre d’indiquer :  » nul doute que vos avis, recommandations, propositions, suggestions allant toujours dans le sens du bien de la Guinée seront écoutés et appréciés. Car en définitivement la concertation et le dialogue fructueux, outil efficace de prévention de la violence sont l’antidote et le remède certains pour éviter des morts, des blessés de nos citoyens dans les consultations et ou compétitions politiques« .

« Dans ce cadre, les périls attachés aux questions de droits humains en Guinée et les efforts du gouvernement pour y donner suite en lien avec toutes les parties prenantes ne manqueront pas d’attirer l’attention. Concernant les libertés publiques notamment : celles de manifester, nous notons avec espoir, l’engagement du gouvernement à mener des enquêtes diligentes et à poursuivre sans complaisance les auteurs des violences et de violation des droits de humains lors des manifestations qui hélas ont causé de nombreux morts et blessés« , a dit le coordinateur résident pays du système des nations-unies en Guinée, Georges Alfred Ki-Zerbo.

La participation inclusive, poursuit-il, de toutes et de tous ceux en droit de voter et/ou d’être élus lors des prochaines échéances électorales et la tenue à date du procès des événements du 28 septembre illustreront positivement l’engagement du gouvernement en matière des droits de l’homme ».

« Le système des Nations-unies et ses partenaires seront disponibles pour vous accompagner au décours de la Guinée devant le conseil des droits de l’homme prévu au mois de janvier 2020. Dans ce sens, nous nous attèlerons, à soutenir ensemble les initiatives visant à prévenir les conflits par l’accélération du développement inclusif et la consolidation de la paix et de la stabilité et la promotion de participation inclusive dans tous les domaines de la vie économique et politique« .

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités